Navigation – Plan du site

AccueilNuméros90Dossier - Travailler en collabora...Planification et préparation coll...

Dossier - Travailler en collaboration à l’école

Planification et préparation collégiale des cours en Suède

Collegial planning and preparation of lessons in Sweden
Planificación y preparación colegial de las clases en Suecia
Martin Jakobsson, Ann-Christin Randahl et Kenneth Nordgren
Traduction de Sylvaine Herold
p. 127-137

Résumés

Cet article décrit la planification et la préparation collégiale des cours (PPC) entre enseignants et ses conditions de mise en œuvre en Suède. L’article présente les résultats d’une étude ayant analysé la PPC à travers deux enquêtes. L’une visait à explorer et comparer les perceptions des enseignants et des chefs d’établissement s’agissant de la PPC et de ses conditions de mise en œuvre. L’autre a comparé la PPC en histoire et en mathématiques dans un établissement du secondaire supérieur à partir de deux modèles théoriques. Sur la base des résultats de ces études, les auteurs proposent la notion de développement scolaire axé sur la didactique des matières comme fondement d’une approche durable et pérenne visant à améliorer l’apprentissage des élèves.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article traduit de l’anglais par Sylvaine Herold.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2024.

Plan

Matériaux et méthode
Résultats
Comparer la PPC dans les équipes d’histoire et de mathématiques dans un établissement secondaire supérieur
Discussion

Aperçu du texte

Cet article examine les collaborations entre enseignants ayant lieu dans les écoles suédoises, afin d’examiner les actions à mener pour favoriser la réussite des élèves. Il est bien connu, d’une part, que ce que savent et font les enseignants affecte fortement les résultats des élèves et que, d’autre part, les coopérations entre enseignants ont souvent des effets positifs (Hattie et Zierer, 2018). Dans le premier cas, les effets ont le plus souvent lieu pendant le temps consacré aux enseignements disciplinaires, lorsque les enseignants travaillent seuls avec un groupe d’élèves. Nous considérons l’enseignement dans ce cadre comme étant complexe par défaut. Il est complexe car les enseignants doivent transformer des connaissances spécialisées sur le monde afin que les élèves les acquièrent, en tenant compte des connaissances préalables, des croyances et des attitudes que les élèves apportent en classe. Lorsqu’on examine les effets de la coopération entre enseignants sur l’apprentissag...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Martin Jakobsson, Ann-Christin Randahl et Kenneth Nordgren, « Planification et préparation collégiale des cours en Suède »Revue internationale d’éducation de Sèvres, 90 | 2022, 127-137.

Référence électronique

Martin Jakobsson, Ann-Christin Randahl et Kenneth Nordgren, « Planification et préparation collégiale des cours en Suède »Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 90 | septembre 2022, mis en ligne le 01 septembre 2024, consulté le 07 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/ries/13000 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.13000

Haut de page

Auteurs

Martin Jakobsson

Martin Jakobsson est docteur en pédagogie et maître de conférences en enseignement des sciences sociales à l’université de Karlstad, en Suède. Il est membre du Centre pour l’enseignement des sciences sociales de cette université et ses recherches portent sur les questions relatives à la signification de l’enseignement des connaissances spécialisées dans les disciplines des sciences sociales et à leur effet sur l’apprentissage des élèves. Courriel : martin.jakobsson[at]kau.se

Ann-Christin Randahl

Ann-Christin Randahl est professeure associée en suédois avec une spécialisation en didactique au département de suédois, de multilinguisme et de technologie linguistique de l’université de Göteborg, en Suède. Ses principaux intérêts de recherche sont l’écriture, le développement professionnel et les médias sociaux. Elle fait partie du réseau nordique Legitimation Code Theory. Courriel : ann-christin.randahl[at]svenska.gu.se

Kenneth Nordgren

Kenneth Nordgren est professeur d’enseignement des sciences sociales à l’université de Karlstad, en Suède, où il est chercheur et responsable de la recherche au Centre pour l’enseignement des sciences sociales (CSD). Ses recherches portent sur les aspects théoriques de l’enseignement de l’histoire dans des sociétés complexes et en mutation, avec un accent particulier sur le multiculturalisme et l’anthropocène, ainsi que sur des questions plus axées sur la pratique, notamment les méthodes d’enquête ainsi que la planification et la préparation collaboratives des leçons par les enseignants. Courriel : kenneth.nordgren[at]kau.se

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo France Education international
  • Logo ERIH PLUS | NSD
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search