Navigation – Plan du site

AccueilNuméros94Actualité internationaleRepères sur les systèmes éducatifsL’enquête Talis (OCDE) donne la p...

Actualité internationale
Repères sur les systèmes éducatifs

L’enquête Talis (OCDE) donne la parole aux enseignants

Bernadette Plumelle
p. 25-29

Texte intégral

  • 1  Pour chaque pays, deux cents établissements des secteurs public et privé participent à l’enquête. (...)
  • 2  Il s’agit plus exactement de 48 pays et économies (Alberta-Canada, Buenos Aires, les communautés f (...)
  • 3Résultats de Talis 2018 (Volume I). Des enseignants et chefs d’établissement en formation à vie (2 (...)
  • 4Résultats de Talis 2018 (Volume II). Des enseignants et chefs d’établissement comme professionnels (...)

1En 2008, des enseignants et des chefs d’établissement de trente et un pays étaient interrogés sur leurs pratiques professionnelles et sur les conditions d’exercice de leur métier dans le cadre de la première Enquête internationale sur l’enseignement et l’apprentissage (Talis) conduite par l’OCDE. Après une deuxième enquête en 2013, l’édition 2018 a donné la parole à deux cent soixante mille professeurs et chefs d’établissement1 de quarante-huit pays2. Les résultats de cette consultation de grande envergure ont été publiés dans deux rapports. Le premier volume, Des enseignants et chefs d’établissement en formation à vie3, a exploré les pratiques pédagogiques, la composition démographique et socioculturelle des classes et le climat scolaire des établissements. Il a examiné également les connaissances et les compétences acquises par les enseignants en formation initiale et continue. Le second volume, Des enseignants et chefs d’établissement comme professionnels valorisés4, a analysé le prestige et le statut du métier d’enseignant, la sécurité de l’emploi, le système de rémunération des enseignants et des chefs d’établissement, leur autonomie et leur leadership ainsi que l’esprit de collaboration entre enseignants. L’OCDE a proposé, à l’appui de ces résultats, une série d’orientations stratégiques pour renforcer la professionnalisation des enseignants et rendre leur métier plus attractif. On trouvera ci-dessous une sélection de données sur les enseignants extraites des deux rapports.

Gestion de classe

2En moyenne, 78 % du temps d’un cours est consacré à l’enseignement, le reste étant dédié au maintien de l’ordre dans la classe ou à des tâches administratives. Dans l’Union européenne (UE), le pourcentage varie selon les pays, il est de 85 % en Estonie mais de 74 % en France ou de 72 % aux Pays-Bas. Par ailleurs, la proportion de temps d’enseignement est plus faible dans les établissements à forte concentration d’élèves issus de foyers défavorisés ou pour les enseignants débutants. Enfin, ce temps « efficace » a diminué sur une décennie.

Pratiques d’évaluation

3La majorité des enseignants (79 %) évaluent régulièrement les progrès des élèves en les observant et en leur fournissant des commentaires immédiats. D’autres types d’évaluation existent et les pratiques diffèrent d’un pays à l’autre. Dans l’UE, 77 % des enseignants gèrent eux-mêmes leur processus d’évaluation ; c’est le cas de 96 % des enseignants français ou portugais mais de 65 % des enseignants suédois ou danois. L’autoévaluation et l’évaluation entre élèves est une pratique moins répandue, avec 41 % en moyenne dans l’OCDE contre 20 % en France. Majoritairement, les enseignants encouragent leurs élèves (85 %). Les enseignants français le font moins (72 %) et 65 % valorisent le travail des élèves contre 81 % en OCDE ; ces taux sont en diminution en comparaison avec ceux de 2013.

Pratiques novatrices

4Les établissements scolaires semblent reconnaître l’importance d’un enseignement novateur comme réponse aux défis du xxie siècle. Dans l’ensemble, une grande majorité d’enseignants considèrent leurs collègues comme étant ouverts au changement et leurs établissements comme des lieux où il est possible d’adopter des pratiques novatrices. Toutefois, ce point de vue est moins répandu dans les pays européens que dans d’autres parties du globe. Des variations existent au sein de l’UE, les enseignants belges ou portugais affichant des niveaux d’innovation plus faibles au contraire de pays comme le Danemark ou la Slovénie, la France se situant dans la moyenne.

La composition des effectifs scolaires

5Les enseignants ont des classes de plus en plus diversifiées. De 17 % à 31 % des enseignants travaillent dans des établissements avec une diversité d’élèves (issus de l’immigration, réfugiés, à besoins particuliers, de milieu défavorisé…) mais ces moyennes reflètent des modèles et des réalités différents. Au sein de l’UE, 41 % des enseignants en France et 52 % des enseignants portugais travaillent dans des établissements accueillant plus de 30 % d’élèves défavorisés sur le plan socio-économique, à comparer avec des pays comme le Danemark (7 %) ou l’Angleterre (26 %). Dans l’ensemble, la ségrégation sociale des établissements est moins marquée en Europe que sur les autres continents. Les relations entre élèves et enseignants se sont améliorées dans la plupart des pays depuis la première enquête Talis de 2008. 95 % des enseignants disent que les élèves et les enseignants s’entendent généralement bien entre eux. La conviction que les enseignants valorisent le bien-être des élèves est également largement partagée par les pays. En revanche, il y a moins de consensus sur les affirmations selon lesquelles la plupart des enseignants s’intéressent à ce que les élèves ont à dire et la cohésion entre collègues est en deçà des autres résultats, 13 % des enseignants estimant qu’elle est insuffisante.

Affectation des enseignants

6Les enseignants débutants ont tendance à travailler dans des établissements plus difficiles, qui comptent une plus forte concentration d’élèves issus de milieux défavorisés sur le plan socio-économique et d’élèves immigrants. Dans l’UE, 19 % d’entre eux veulent changer d’établissement (26 % en France). Dans certains pays, les enseignants les plus expérimentés se concentrent dans 10 % des établissements scolaires ; ils sont 15 % en Slovénie ou en Finlande mais ce sont 40 % des enseignants en Suède et 37 % en France. De même, les enseignants ayant plus de dix années d’ancienneté tendent davantage à travailler dans des établissements favorisés sur le plan socio-économique, c’est le cas par exemple en Estonie ou en France. À l’inverse, dans quelques pays, comme le Portugal, la proportion d’enseignants expérimentés est plus importante dans les établissements défavorisés.

Satisfaction professionnelle

7En moyenne, plus de 80 % des enseignants dans les pays de l’OCDE sont satisfaits de leurs conditions de travail actuelles et plus de 60 % d’entre eux le sont de leur profession en général, même si ces pourcentages ont légèrement diminué ces cinq dernières années. Dans l’UE, en moyenne, 20 % des enseignants aimeraient changer d’établissement si c’était possible ; ils sont 26 % en France. 18 % au sein de l’UE disent être très stressés dans leur travail (11 % en France). 22 % des enseignants ont déclaré vouloir cesser d’enseigner dans les cinq prochaines années, et 18 % en France, bien en deçà de certains pays comme la Suède (35 %) ou l’Estonie (40 %).

Prestige

8Le prestige accordé à la profession d’enseignant a un impact sur le profil des futurs enseignants et sur le degré de satisfaction des enseignants en exercice. Seuls 26 % des enseignants estiment que leur profession est valorisée dans la société et ce sentiment d’exercer un métier qui n’est pas estimé à sa juste valeur augmente avec les années d’exercice. Ce sentiment de dévalorisation est important en Europe, à l’exception de la Finlande ou de la Suède, et il est particulièrement profond dans quelques pays comme la Slovaquie ou la France, où seuls 6 % des enseignants pensent que leur métier est valorisé dans la société.

Choix de carrière et formation

9L’enseignement a été le premier choix de carrière de 59 % des enseignants et de 70 % des enseignantes. 90 % d’entre eux indiquent comme critères décisifs le sentiment d’épanouissement personnel dans le service public, la possibilité d’influencer le développement des enfants et de contribuer au bien de la société. Les facteurs liés aux caractéristiques économiques et aux conditions de travail de la profession, bien qu’importants, sont moins souvent signalés (entre 60 % et 70 % des enseignants). 38 % des enseignants débutants ont participé à des activités d’initiation formelles ou informelles lors de leur premier emploi. Les enseignants qui ont pris part à une activité d’initiation quelconque ont tendance à avoir plus confiance dans leurs capacités d’enseignement et à être plus satisfaits de leur travail. 15 % des enseignants font état d’un besoin important en formation continue dans l’enseignement en milieu multiculturel ou plurilingue, et ce besoin est devenu plus fort en 2018.

Perspectives de carrière et caractéristiques des contrats de travail

10La majorité des enseignants travaillent sous contrat à durée indéterminée. Dans l’Union européenne, 82 % sont dans ce cas (92 % en France). Le pourcentage d’enseignants en contrat à durée déterminée est très élevé pour les enseignants de moins de 30 ans (50 %), la France ayant une situation plus enviable avec un taux de 17 %. Cette forme de précarité peut avoir un effet sur leur confiance en eux : dans un tiers environ des pays participants, ceux et celles qui ont un contrat de moins d’un an déclarent ne pas avoir confiance en leur capacité d’enseigner. 38 % des enseignants se disent satisfaits de leur salaire mais les disparités sont importantes selon les pays : 64 % en Belgique, 45 % en Finlande, 28 % en France ou 20 % en Italie. Pour 41 % des enseignants, la progression de carrière sous la forme d’une augmentation de salaire ou d’une prime n’est pas toujours liée à une évaluation, même si ce pourcentage a nettement augmenté dans plus de la moitié des pays par rapport à l’enquête Talis 2013.

Formes de collaboration entre enseignants

11La collaboration entre enseignants peut prendre diverses formes : co-enseigner avec un collègue, commenter le travail de collègues après une observation en classe, organiser des activités communes à plusieurs classes ou participer à des sessions de formation continue en groupe. Les enseignants apprécient les formes élémentaires de collaboration comme discuter des progrès de certains élèves avec des collègues (61 %) et, dans une moindre mesure, échanger du matériel pédagogique avec des collègues (47 %). Cette appétence pour la collaboration reste le plus souvent limitée et les formes plus poussées impliquant une plus grande interdépendance entre enseignants sont peu pratiquées. Plus de 50 % des enseignants déclarent ne jamais avoir pratiqué le coenseignement : c’est le cas par exemple en Belgique, en Espagne ou en France. Par ailleurs, les enseignants sont en moyenne très peu nombreux (9 %) à adresser fréquemment des commentaires à des collègues après avoir observé leur travail en classe. Cette pratique est plus fréquente dans les pays asiatiques qu’en Europe. Quand elle existe, cette forme de collaboration est appréciée par une large majorité (71 %).

*
**

12L’enquête Talis fonctionne comme un baromètre de la profession. Les résultats qui viennent d’être présentés sont fondés sur les déclarations des enseignants. IIs représentent leurs opinions, leurs perceptions, leurs convictions et leurs expériences. Le tableau est contrasté. La grande majorité aime son travail mais le désenchantement est présent à cause d’un stress toujours plus grand et d’une bureaucratie en augmentation. Même dans les pays où la profession d’enseignant bénéficiait d’un grand prestige (Japon, Finlande…), on constate une érosion de la considération dont jouissent les enseignants dans la société et une baisse de motivation. Cela n’est pas sans conséquences sur l’attractivité du métier d’enseignant.

13La reconnaissance professionnelle des enseignants apparaît comme un enjeu déterminant. Les recommandations émises par l’OCDE vont dans ce sens, elles prônent l’amélioration des conditions d’exercice du métier et du niveau de salaire ainsi que la valorisation du travail et de l’image des enseignants. Mais les mesures préconisées demanderaient, pour être mises en application, des moyens financiers et humains que probablement peu d’États sont prêts à engager. La pandémie de Covid-19 a rendu encore plus difficile l’exercice du métier d’enseignant et la nouvelle enquête Talis, prévue en 2024, risque de dresser un portrait plus sombre de la situation des professeurs dans le monde.

Haut de page

Notes

1  Pour chaque pays, deux cents établissements des secteurs public et privé participent à l’enquête. Au sein de l’établissement, vingt enseignants et le chef d’établissement répondent au questionnaire.

2  Il s’agit plus exactement de 48 pays et économies (Alberta-Canada, Buenos Aires, les communautés française et flamande de Belgique), Shanghai.

3Résultats de Talis 2018 (Volume I). Des enseignants et chefs d’établissement en formation à vie (2019) : doi.org/10.1787/5bb21b3a-fr

4Résultats de Talis 2018 (Volume II). Des enseignants et chefs d’établissement comme professionnels valorisés (2020) : doi.org/10.1787/69e92fca-fr

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernadette Plumelle, « L’enquête Talis (OCDE) donne la parole aux enseignants »Revue internationale d’éducation de Sèvres, 94 | 2023, 25-29.

Référence électronique

Bernadette Plumelle, « L’enquête Talis (OCDE) donne la parole aux enseignants »Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 94 | décembre 2023, mis en ligne le 01 décembre 2023, consulté le 21 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/ries/14471 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.14471

Haut de page

Auteur

Bernadette Plumelle

Bernadette Plumelle est ingénieure de recherche honoraire (documentation). Courriel : bernadette.plumelle[at]hotmail.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search