Navigation – Plan du site
Actualité internationale

Actualité documentaire

Bernadette Plumelle
p. 7-12

Texte intégral

1ADAMS Don ed.
Developing a world-class education
Prospects, septembre 2012, vol. XLII - n° 3, n° 163, p. 235-359.
Un système éducatif est considéré communément comme de renommée mondiale lorsque les élèves obtiennent d’excellents résultats aux tests internationaux. Les évaluations internationales, de plus en plus importantes, deviennent comme un ensemble d’instruments supranationaux de normalisation. Ce numéro examine de manière critique cette situation : qui préconise les évaluations en tant qu’élément central d’une éducation de qualité ? Quels sont les discours qui aboutissent à la mise en place de critères de référence et d’indicateurs spécifiques ? Les auteurs s’interrogent sur ce que la notion d’éducation de renommée mondiale recouvre, sur ses bénéficiaires et sur le fait que les évaluations internationales s’attachent uniquement aux résultats scolaires (scores obtenus aux scores cognitifs) en négligeant l’apport d’aptitudes et compétences non-cognitives sur le développement social et économique. Ce numéro présente également des études de cas sur la Corée du Sud, la Chine, les États-Unis (Ohio) ou concernant l’organisation du baccalauréat international.

2BENHENDA Asma (coord.)
L’école, une utopie à reconstruire
Paris : La Découverte, 2013, 262 p.
Cinq ans après la fin de leurs études, près de la moitié des élèves français quittant le système scolaire sans diplôme sont au chômage contre seulement 10 % des bacheliers des filières générales et technologiques. La réussite scolaire est un enjeu déterminant car elle est un élément essentiel de la réussite sociale. Comment répondre aux attentes de la société ? Faut-il allonger la durée de scolarité obligatoire ? Est-il possible de concilier mixité sociale et libre choix des parents ? Quelles aides pour les élèves en difficulté ?... Les contributeurs, économistes, sociologues et historiens, font le point sur l’état des savoirs, exposent les résultats de travaux récents et donnent des pistes concrètes pour repenser l’école et sa place dans la société de demain.

3CASTONGUAY Mireille, GAUTHIER Clermont
La formation à l’enseignement : atout ou frein à la réussite scolaire
Montréal : Presses de l’Université Laval, 2012, 143 p.
Les savoirs et les pratiques des enseignants exercent un rôle déterminant dans l’apprentissage des élèves. Après avoir rappelé l’importance fondamentale de l’enseignant et de sa formation pour les apprentissages des élèves, les auteurs présentent les études qui ont permis d’identifier les pratiques des enseignants amenant leurs élèves à des gains d’apprentissage. Puis, en s’appuyant sur une recension de recherches menées sur des programmes de formation considérés comme efficaces, ils analysent la question de la formation à l’enseignement. Enfin, ils précisent les éléments de convergence ou de divergence entre les résultats des deux domaines de recherche.

4CATIN Maurice, MOUHOUD El Mouhoub (coord.)
Éducation et insertion professionnelle en méditerranée : dossier
Maghreb-Machrek, avril 2012, n° 211, 118 p., bibliogr.
Ce numéro dresse un panorama des progrès accomplis en matière d’éducation en Algérie, en Égypte, au Maroc, en Tunisie et en Turquie et des nombreux défis qui restent à surmonter : scolarisation et alphabétisation dans l’enseignement primaire, relation emploi-formation dans l’enseignement supérieur. Le diplôme ne protège pas du chômage et il arrive que les diplômés de l’enseignement supérieur soient marqués par un taux de chômage plus élevé que les non-diplômés. Les auteurs étudient les difficultés en matière de qualité de la formation, d’adéquation entre les formations et les qualifications demandées et de débouchés offerts par des économies dominées par des régimes de croissance faiblement innovants.

5DUBET François, COUSIN Olivier, MACE Eric, et al.
Pourquoi moi ? : l’expérience des discriminations
Paris : Seuil, 2013, 360 p.
La question des discriminations s’est imposée dans l’espace public français, qu’il s’agisse d’inégalités de traitement en fonction du sexe, de la race, de la sexualité, de la religion, de l’origine, des handicaps, de la santé… et sont aujourd’hui perçues et combattues comme la figure centrale des injustices. L’écart entre les inégalités objectives et la manière dont les personnes les ressentent et dont elles les tiennent pour justes ou injustes est l’objet de ce livre. L’ouvrage résulte d’une recherche ciblée sur trois groupes : les minorités, les femmes et les minorités sexuelles. Des chercheurs issus d’horizons différents ont mené 180 entretiens afin de rendre compte de ce vécu ressenti de manière plus ou moins intense. Les premiers chapitres sont consacrés à l’expérience même des discriminations. Les chapitres suivants portent sur les conditions sociales déterminant la nature de l’expérience des discriminations sur le marché du travail, à l’école et à l’hôpital. Les derniers chapitres sont consacrés aux effets des cadres réglementaires et des luttes contre les discriminations.

6EVANS Nicholas
Ces mots qui meurent : les langues menacées et ce qu’elles ont à nous dire
Paris : La Découverte, 2012, 389 p.
La disparition des langues n’est pas un phénomène nouveau dans l’histoire de l’humanité mais l’accélération du processus est préoccupante ; plus de la moitié des six mille langues actuellement parlées pourraient disparaître d’ici la fin de ce siècle. L’auteur, linguiste, considère que chaque langue raconte une histoire différente, offre une manière d’être au monde et montre ce que les langues menacées peuvent nous apprendre sur l’histoire des migrations, des technologies, des religions, de la pensée. Il explique comment les linguistes procèdent, croisent leurs indices avec d’autres scientifiques, en quoi la créativité linguistique engendre des modèles intellectuels différents, de Vanuatu aux Amériques, du Cameroun à l’Australie, du Népal à la Sibérie. Enfin, il s’intéresse aux locuteurs des « petites » langues, à leur avenir comme à celui de la diversité linguistique.

7FEYFANT Annie
Quels contenus pour l’enseignement obligatoire ?
Dossier d’actualité, juin 2013, n° 85, 24 p. disponibles sur : http//ife.ens-lyon.fr/
Que savent les élèves ? Quelle place est donnée aux enseignements disciplinaires ? Quels sont le rôle et le statut des programmes d’études ? Qui les définit et les prépare ? Comment sont-ils évalués ? L’auteure, dans cette note de synthèse, définit les contenus d’enseignement comme l’association de contenus de savoirs, de didactique et d’évaluation. Son étude est située à la fois au niveau régional et national (Belgique, États-Unis, Finlande, France, Italie, Québec et Royaume-Uni) et s’appuie sur les réalités du terrain pour analyser les modalités de construction et de mise en œuvre des contenus d’enseignement. Un point particulier est fait sur l’enseignement de la géographie, considéré comme ayant une place particulière quelque peu en marge des autres disciplines scolaires.

8FRERES Geneviève
Comment rendre efficace le « conseil de classe » ? De l’évaluation à la prise de décision collégiale
Bruxelles : De Boeck, 2012, 371 p.
L’auteure a conçu l’ouvrage comme un guide proposant une réflexion, des outils et des suggestions à mettre en place pour améliorer l’efficacité des conseils de classe. Dans une première partie sont présentés les systèmes éducatifs de la communauté française de Belgique, du canton de Genève, de la France et du Québec. La deuxième partie donne des outils pour aider les enseignants dans leurs pratiques professionnelles. La troisième partie est consacrée au conseil de classe : préparation, animation et évaluation et donne des pistes pour en améliorer le fonctionnement.

9BERNARD Pierre-Yves, VENART Alain (coordinateurs)
Décrochages, raccrochages
Administration et éducation, mars 2013, n° 137, 155 p.
La lutte contre le décrochage scolaire est aujourd’hui l’une des priorités du système éducatif français. Ce numéro apporte un éclairage sur le phénomène des « sorties sans qualification » considérées actuellement comme un problème de politique publique. Après avoir rappelé l’origine du mot « décrochage » choisi par l’Europe au début des années 2010, ce dossier présente la stratégie ministérielle française de lutte contre le décrochage scolaire, la construction statistique du décrochage scolaire au niveau européen et la difficulté de prendre en compte des publics comme les handicapés, mal comptabilisés. Les auteurs s’intéressent aux outils de raccrochage, aux actions et aux politiques menées à un niveau national, régional et au niveau de l’établissement. Un article expose le mouvement de persévérance scolaire du Québec.

10KASTOUEVA-JEAN Tatiana (sous la direction de)
Les universités russes sont-elles compétitives ?
Paris : CNRS Éditions, Paris : Institut français des relations internationales, 2013, 314 p.
L’ouvrage analyse l’état de l’enseignement supérieur russe et ses évolutions, au moment où sont lancées les réformes les plus importantes depuis la disparition de l’URSS. Les universités russes sont au cœur de la stratégie de l’État en termes de modernisation, d’innovation et d’économie de la connaissance. L’enjeu est aussi de replacer l’enseignement supérieur russe au sein du marché mondial de l’éducation, en attirant des étudiants étrangers et en revalorisant l’image du pays. T. Kastouéva-Jean, chercheuse à l’IFRI, offre un triple éclairage sur ce secteur. Elle analyse la politique du gouvernement, sa vision des réformes, les modèles qui l’inspirent ainsi que ses ambitions et capacités d’intervention. Au niveau sectoriel, elle considère l’évolution de l’enseignement supérieur russe après la période dite de transition et son niveau d’intégration internationale. Enfin, des études de cas et des entretiens menés avec deux chercheuses russes facilitent la compréhension de différents parcours de formation dans l’enseignement russe, des « parcours d’excellence » et identifient les écoles leaders dans les domaines techniques et économiques.

11LIGNIER Wilfried
La petite noblesse de l’intelligence. Une sociologie des enfants surdoués
Paris : La Découverte, 2012, 356 p.
D’où vient la notion d’enfant surdoué ? Comment est-elle devenue, sous le nom de « précocité intellectuelle », une question éducative sérieuse et officielle en France ? À partir d’une enquête menée auprès de parents, de psychologues et de responsables associatifs, l’auteur analyse la construction sociale de la figure de l’enfant surdoué et éclaire les stratégies scolaires de parents issus le plus souvent de classes privilégiées. Il relie ce phénomène à un double contexte de pratiques psychologiques privées et d’augmentation de la concurrence au sein de l’école massifiée. Enfin, il analyse les évolutions contemporaines des politiques éducatives et la demande croissante d’individualisation du traitement de l’enfant.

12MAROY Christian (sous la direction de)
L’école à l’épreuve de la performance : les politiques de régulation par les résultats
Bruxelles : De Boeck, 2013, 246 p.
Depuis une vingtaine d’années, les systèmes d’enseignement de nombreux pays sont engagés dans des transformations profondes de leurs politiques éducatives : mise en place d’indicateurs nationaux, évaluation des résultats des établissements, redditions de comptes. L’ouvrage analyse la construction, la mise en œuvre et les effets (politiques, cognitifs, pragmatiques) des politiques de régulation par les résultats et de leurs instruments. Les contributeurs restituent le contexte théorique international ; analysent les politiques visant à améliorer les performances des systèmes scolaires (Israël, Hongrie, Québec, Hongrie) et les logiques de réception et d’usage de ces outils et politiques (Belgique francophone, Québec, Suisse, France). Les contributions montrent les écarts entre les modèles théoriques mobilisés par ces politiques (théorie du New Public Management, du pilotage, de l’accountability) et leurs mises en œuvre effectives sur le terrain.

13NAUDET Jules
Entrer dans l’élite : parcours de réussite en France, aux États-Unis et en Inde
Paris : PUF, 2012, 31 p.
L’ouvrage analyse la manière dont des personnes d’origine modeste et parvenues aux positions les plus prestigieuses du secteur privé, de la haute fonction publique et de l’université parviennent à s’ajuster à leur nouveau statut social. L’auteur a recueilli près de 160 récits de vie dans trois pays (États-Unis, Inde, France) pour analyser la façon dont les individus vivent leur parcours de réussite sociale la tension entre leur milieu d’origine et leur milieu d’arrivée. Y a-t-il des différences dans la façon d’assumer et de raconter sa mobilité ascendante ? En Inde, les récits de mobilité sociale témoignent avant tout d’un attachement fort au milieu d’origine. Les récits des Américains témoignent d’une tendance forte à minimiser les différences qui opposent les deux groupes, et donnent l’impression que la réussite va de soi. Les récits des Français sont davantage marqués par l’idée que le groupe d’origine et le groupe d’arrivée sont profondément différents, voire irréconciliables.

14Publications d’organisations européennes et internationales
EACEA : agence exécutive Éducation audiovisuel et culture, Eurydice : le réseau d’information sur l’éducation en Europe
Physical education and sport at school in Europe
Luxembourg : Office des publications de l’Union européenne, mars 2013, 76 p.
Cette publication fait l’état des lieux de l’éducation physique et des activités sportives à l’école dans 30 pays européens. Le rapport couvre l’enseignement primaire et l’enseignement secondaire inférieur et donne un aperçu des stratégies nationales et des initiatives à grande échelle, là où elles existent. Il définit le statut de l’éducation physique dans les programmes scolaires nationaux et dans les documents d’orientation et apporte des informations sur le temps d’enseignement annuel recommandé, l’évaluation des élèves, la formation des enseignants, les activités extra-curriculaires et les réformes nationales planifiées.

15OCDE : Organisation de coopération et de développement économiques/Paris
L’éducation aujourd’hui 2013 : la perspective de l’OCDE
Paris : OCDE, 2013, 144 p.
Qu’est-ce que l’OCDE a à dire sur la situation actuelle de l’éducation ? Le rapport s’appuie sur la base des principales constatations et des orientations établies, grâce aux études récentes qu’elle a menées sur l’éducation. Organisé en huit chapitres, il analyse l’éducation et l’accueil de la petite enfance, l’enseignement scolaire, la transition au-delà de la formation initiale, l’enseignement supérieur, la formation des adultes, les résultats et le rendement, l’équité et enfin, l’innovation.

16UNICEF : Innocenti Research Centre
Le Bilan Innocenti 11 : le bien-être des enfants dans les pays riches : vue d’ensemble comparative
Florence : UNICEF, avril 2013, 56 p.
Ce rapport propose une étude comparative analysant la situation des enfants et des adolescents dans 29 des économies les plus avancées du monde et établit un classement autour de cinq dimensions : le bien-être matériel, la santé et la sécurité, l’éducation, les comportements et risques, le logement et l’environnement. L’étude montre qu’il n’y a pas de rapport direct entre le niveau global de bien-être de l’enfant et le PIB par habitant. La deuxième partie s’intéresse à ce que les enfants disent de leur bien-être personnel, avec un classement du niveau de satisfaction des enfants à l’égard de la vie. La troisième partie passe en revue les progrès accomplis par chacun des pays (2000-2010) en termes de réussite scolaire, de taux de natalité chez les adolescentes, de niveaux de l’obésité infantile, de prévalence des brimades et de consommation de tabac, d’alcool et de drogues.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernadette Plumelle, « Actualité documentaire », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 63 | 2013, 7-12.

Référence électronique

Bernadette Plumelle, « Actualité documentaire », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 63 | septembre 2013, mis en ligne le 01 septembre 2013, consulté le 16 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ries/3451 ; DOI : 10.4000/ries.3451

Haut de page

Auteur

Bernadette Plumelle

Ingénieure de recherches, responsable du centre de recherches et d’ingénierie documentaires du CIEP.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page