Navigation – Plan du site
Dossier - La fragmentation des systèmes scolaires nationaux

Les écoles privées en Scandinavie

Réglementation publique et fragmentation
Private schools in Scandinavia. Public regulation and fragmentation
Las escuelas privadas en Escandinavia. Reglamentación pública y fragmentación
Signe Bock Segaard
Traduction de Eva Loechner
p. 103-114

Résumés

Cet article analyse les réglementations et politiques publiques relatives à l’éducation privée, au niveau du primaire et du secondaire inférieur, au Danemark, en Norvège et en Suède. Il cherche à comprendre dans quelle mesure les régulations publiques entraînent des phénomènes de fragmentation dans les systèmes d’enseignement privé. De nombreux points communs peuvent être observés entre les politiques publiques de ces trois pays. Toutefois, des différences significatives sont également identifiées, en particulier s’agissant de la liberté de fonctionnement accordée aux acteurs privés. L’article suggère que lorsque les écoles privées jouissent d’une grande latitude, il en résulte une plus grande fragmentation en termes d’objectifs et de résultats ainsi qu’en termes de pratiques éducatives et de forme scolaire. Les traditions politiques et historiques propres à chaque pays peuvent expliquer ces différences de politique nationale.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Les types d’établissements privés et leur liberté de fonctionnement
Droits et devoirs des usagers
Approches politiques et traditions historiques : tentatives d’explication

Aperçu du texte

Cet article s’intéresse à la question de la fragmentation au sein des systèmes scolaires du point de vue des politiques publiques, et tout particulièrement des régulations publiques qui affectent les écoles primaires et les établissements du secondaire inférieur (à but lucratif ou non) dans trois pays scandinaves, la Norvège, le Danemark et la Suède. Ces régulations portent sur des points qui peuvent être d’importantes sources de fragmentation, tant du côté des écoles que de leurs usagers. Du côté des écoles, la fragmentation peut naître des différents types d’établissements privés autorisés par l’État, ainsi que de la latitude qui leur est offerte en termes d’objectifs, de résultats, de pratiques et de formes scolaires. Pour le dire autrement, la régulation publique du secteur éducatif privé est susceptible d’affecter directement le degré de fragmentation et la diversité du système éducatif du pays concerné. Au niveau individuel, les réglementations portant sur les droits et les de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Signe Bock Segaard, « Les écoles privées en Scandinavie », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 76 | 2017, 103-114.

Référence électronique

Signe Bock Segaard, « Les écoles privées en Scandinavie », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 76 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 16 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ries/6073 ; DOI : 10.4000/ries.6073

Haut de page

Auteur

Signe Bock Segaard

Signe Bock Segaard est docteur et directrice de recherches auprès de l’Institute for Social Research à Oslo, en Norvège. Ses recherches portent principalement sur les politiques publiques, le secteur tertiaire, l’administration locale, la démocratie et la question de la représentation. Parmi ses récentes publications figure un chapitre co-rédigé avec Jo Saglie dans l’ouvrage Education and elderly care in Denmark, Norway and Sweden : National policies and legal frameworks for private providers (Palgrave 2017). Courriel : sbs@socialresearch.no

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page