Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Le point sur l'actualité internationale en éducation

Angleterre : une privatisation sans retour : les « écoles zombies »

Maroussia Raveaud
p. 18-19

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2020.

Aperçu du texte

Depuis 2000, l’Angleterre a connu un processus de privatisation de la gestion des établissements publics, devenus des academies autonomes dans un premier temps, puis mis entre les mains de multi-academy trusts, des conglomérats gérant plusieurs établissements. D’où un casse-tête inédit : les « écoles zombies », abandonnées par leur organisme de tutelle.

Traditionnellement, en Angleterre, les établissements scolaires étaient sous la responsabilité des autorités locales. Puis les établissements ont été autorisés à s’autogérer comme academies, recevant directement leur financement du gouvernement central, libres des grilles de salaire et du recrutement des enseignants et non astreintes aux programmes nationaux. 68, 8 % des élèves du secondaire y sont désormais scolarisés et les deux tiers (65 %) des academies sont regroupées au sein de chaînes appelées multi-academy trusts, les plus grosses gérant une quarantaine d’établissements. Les trusts ont un statut caritatif et ne peuvent pas lég...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maroussia Raveaud, « Angleterre : une privatisation sans retour : les « écoles zombies » », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 77 | 2018, 18-19.

Référence électronique

Maroussia Raveaud, « Angleterre : une privatisation sans retour : les « écoles zombies » », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 77 | 2018, mis en ligne le 30 avril 2020, consulté le 18 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ries/6104 ; DOI : 10.4000/ries.6104

Haut de page

Auteur

Maroussia Raveaud

Maroussia Raveaud s’intéresse à la socialisation et à la citoyenneté à l’école, privilégiant l’entrée comparative et les approches ethnographiques. Elle a été membre associé à l’Observatoire sociologique du changement (OSC) – CNRS/Sciences-Po et à l’Université de Bristol (Angleterre), et enseignant-chercheur à l’Université du Maine. Actuellement elle travaille avec des familles vulnérables dans un cadre associatif, et explore l’impact du contexte social, économique et familial sur le développement des enfants. Elle est membre du comité de rédaction de la Revue internationale d’éducation de Sèvres. Courriel : mraveaud@univ-lemans.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page