Navigation – Plan du site
Dossier - Conflits de vérité à l'école

Guerres des manuels scolaires en Hongrie

Querelles sur le pluralisme et enjeux idéologiques
School textbook wars in Hungary. Quarrels on pluralism and ideological stakes
Guerras de manuales escolares en Hungría. Contiendas sobre el pluralismo y los retos ideológicos
Iván Bajomi
p. 123-133

Résumés

Ce texte présente les conflits sur les manuels scolaires qui ont marqué les cinquante dernières années en Hongrie. Sous le régime communiste, des manuels de littérature innovants avaient heurté aussi bien la sensibilité des tenants de l’idéologie officielle que celle de nombreux enseignants non préparés à modifier leurs pratiques. La période suivante, malgré les critiques formulées par les autorités, pour des raisons idéologiques, à l’encontre d’un manuel d’histoire, est caractérisée par la pluralité des manuels. Les auteurs de ces manuels abordent alors des questions historiques controversées, permettant ainsi aux élèves de forger leurs propres points de vue. La période actuelle est caractérisée à nouveau par la suppression de la pluralité des manuels. Depuis 2016, on assiste à la naissance d’importants mouvements de protestation chez les enseignants, dont l’une des revendications est le retour à la pluralité des manuels scolaires.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2020.

Plan

Querelle autour des manuels de littérature anciens et modernes
Le difficile avènement de la pluralité des manuels scolaires
La suppression récente du marché des ouvrages scolaires

Aperçu du texte

Depuis le début des années 1980, on constate en Hongrie de très forts mouvements de balancier, en matière de régulation des contenus scolaires. Sous le régime finissant de János Kádár, à la suite de l’action réformatrice de chercheurs en éducation et des politiciens de l’aile réformiste du parti unique, la marge de manœuvre des enseignants s’était élargie. Dès 1985, les services d’inspection furent transformés en instituts pédagogiques départementaux censés conseiller et non contrôler le travail des enseignants. Selon le professeur d’histoire Pivárcsi (1998), de nombreux enseignants pouvaient éviter, après 1985, de s’en tenir aux programmes et aux manuels d’histoire sans s’y opposer ouvertement :

La majorité des enseignants s’efforçaient d’enseigner les évènements les plus discutés en se basant uniquement sur les faits et en évitant les approches idéologiques, voire en omettant tout simplement d’enseigner l’histoire hongroise postérieure à 1945.

Un proviseur d’un lycée de Budapest a é...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Iván Bajomi, « Guerres des manuels scolaires en Hongrie », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 77 | 2018, 123-133.

Référence électronique

Iván Bajomi, « Guerres des manuels scolaires en Hongrie », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 77 | 2018, mis en ligne le 30 avril 2020, consulté le 22 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/ries/6151 ; DOI : 10.4000/ries.6151

Haut de page

Auteur

Iván Bajomi

Iván Bajomi a été enseignant et chercheur à la faculté de sciences sociales de l’Université ELTE de Budapest, où il assure actuellement des cours de sociologie de l’éducation. Spécialisé dans l’étude des politiques éducatives, il s’est intéressé notamment aux débats publics concernant l’éducation et l’histoire des instances consultatives nationales du système éducatif hongrois. Il a dirigé deux équipes hongroises dans le cadre de deux recherches internationales portant sur les politiques éducatives (Reguleducnetwork et Knowledge & Policy) et a publié un grand nombre d’articles en hongrois sur le système éducatif français ainsi que des études en français sur l’éducation en Hongrie. Il est membre du comité de rédaction de la revue hongroise Educatio et membre du comité scientifique de la revue francophone Éducation et sociétés. Courriel : ibajomi@freemail.hu

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page