Navigation – Plan du site
Dossier - Accueillir tous les enfants à l’école : la question de l’inclusion

Pour une ouverture de l’école à l’inclusion : l’expérience italienne

For an opening up of schools to inclusion: The Italian experience
Para una apertura de la escuela a la inclusión: la experiencia italiana
Andrea Canevaro
Traduction de Paola Dri et Sylvaine Herold
p. 47-56

Résumés

L’inclusion ne concerne pas uniquement les individus « spéciaux ». Elle implique une éducation active sur les contenus d’enseignement et une collaboration au-delà des établissements scolaires. On peut se demander si l’inclusion est un postulat de départ ou simplement un cadre d’action conçu autour d’une idée qui s’est élaborée à partir des expériences nationales et internationales. L’Italie a intégré l’inclusion dans les établissements scolaires traditionnels en mettant en place des dispositifs de soutien, principalement par le biais d’enseignants dédiés aux élèves à besoins spécifiques. Cette position est cohérente à condition qu’elle intègre un processus d’évolution dynamique, à travers une approche pédagogique tournée vers l’avenir et qui considère la diversité comme un avantage. Il est essentiel de travailler en collaboration avec les familles, comme l’exige la loi, notamment afin d’accompagner les évolutions des élèves, qui peuvent ne pas apparaître clairement au premier abord dans le contexte scolaire.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2020.

Plan

L’histoire italienne
Des institutions spécialisées inadaptées
L’apprentissage par la pratique
Influences internationales
La collaboration entre les enseignants
Les attentes des familles

Aperçu du texte

L’histoire italienne

Un système éducatif pleinement inclusif a été instauré dans les établissements scolaires italiens dès le début des années 1970. Mais l’éducation inclusive a d’abord été un mouvement spontané en Italie. Les lois et l’action gouvernementale ne sont intervenues que par la suite. Au début du XXIe siècle, l’inclusion concerne en Italie plus de 117 000 élèves et leurs familles, plus de 100 000 classes au sein des établissements scolaires traditionnels, à tous les niveaux (dont 17 000 dans des établissements du secondaire supérieur), et près de 59 000 enseignants dédiés aux élèves à besoins éducatifs particuliers (même si des milliers d’entre eux n’ont pas de qualification spécifique). Les collectivités locales (régions, provinces, municipalités, services de santé) sont responsables des dotations, comme le prévoit la loi. Actuellement, 234 000 élèves à besoins spécifiques sont scolarisés dans des classes traditionnelles, ce qui représente 2,65 % de la population d’élève...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Andrea Canevaro, « Pour une ouverture de l’école à l’inclusion : l’expérience italienne », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 78 | 2018, 47-56.

Référence électronique

Andrea Canevaro, « Pour une ouverture de l’école à l’inclusion : l’expérience italienne », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 78 | 2018, mis en ligne le 01 septembre 2020, consulté le 15 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ries/6453 ; DOI : 10.4000/ries.6453

Haut de page

Auteur

Andrea Canevaro

Andrea Canevaro est professeur émérite Alma Mater à l’Université de Bologne, où il a occupé de 2002 à 2009 la charge de vice-recteur pour les étudiants handicapés. Il a été membre (2006-2008) de la commission scientifique de l’Observatoire pour l’inclusion des personnes handicapées du ministère de l’éducation italien. Parmi ses publications : avec D. Ianes (coord.), Buone prassi di integrazione scolastica. 20 realizzazioni efficaci, Erickson, Gardolo di Trento, 2001 ; « Bambini e bambine nel mondo », in AA. VV., Bambini che sopravvivono alla guerra, Erickson, Gardolo di Trento, 2001 ; « Per una didattica speciale dell’integrazione », in D. IANES, Didattica speciale per l’integrazione. Un insegnante sensibile alle differenze, Erickson, Gardolo di Trento, 2001. Courriel : canevaro@scform.unibo.it

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page