Navigation – Plan du site
Dossier - Accueillir tous les enfants à l’école : la question de l’inclusion

Œuvrer à la réconciliation par l’éducation : Juifs et Palestiniens en Israël

Working for reconciliation through education: Jews and Palestinians in Israel
Obrar por la reconciliación mediante la educación: Judíos y Palestinos en Israel
Zvi Bekerman
Traduction de Sylvaine Herold
p. 67-78

Résumés

Cet article examine différentes initiatives éducatives, actuelles et passées, en faveur de l’intégration et de la réconciliation en Israël. La première partie décrit le contexte sociopolitique et éducatif de l’État d’Israël, notamment les politiques publiques générales en faveur de l’intégration. L’article examine ensuite les principales perspectives théoriques qui sous-tendent ces initiatives. La troisième partie est consacrée à l’examen des principaux programmes existants et présente les résultats de recherches menées. Dans la quatrième et dernière partie, l’article offre une perspective critique sur les initiatives éducatives présentées.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2020.

Plan

Contexte politique et éducatif en Israël
L’éducation pour l’intégration et la réconciliation
Postulats théoriques
Résultats de recherches
Perspectives critiques

Aperçu du texte

Le manque de cohésion sociale est considéré de nos jours comme l’un des problèmes majeurs dont souffrent les sociétés occidentales. Il génère instabilité sociale et conflits, menaçant ainsi la stabilité nationale comme internationale. Le manque de cohésion sociale est surtout constaté parmi les groupes considérés comme appartenant à des cultures clairement différenciées. Leurs différences culturelles formeraient la base de tensions sociales et de conflits territoriaux. L’éducation figure, au premier rang des solutions envisagées par les gouvernements et les organisations internationales, comme l’un des principaux domaines où le manque de cohésion sociale devrait être traité. On attend de l’école qu’elle aide à dépasser les divisions sociales pour contribuer à la stabilité et au développement pacifique de la société. Les discours éducatifs insistent surtout sur les stratégies d’intégration, qui seraient les plus adaptées pour tenter de surmonter les tensions sociétales. Dans cet arti...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Zvi Bekerman, « Œuvrer à la réconciliation par l’éducation : Juifs et Palestiniens en Israël », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 78 | 2018, 67-78.

Référence électronique

Zvi Bekerman, « Œuvrer à la réconciliation par l’éducation : Juifs et Palestiniens en Israël », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 78 | 2018, mis en ligne le 01 septembre 2020, consulté le 19 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ries/6498 ; DOI : 10.4000/ries.6498

Haut de page

Auteur

Zvi Bekerman

Zvi Bekerman enseigne l’anthropologie de l’éducation à l’Université hébraïque de Jérusalem. Ses recherches portent sur l’étude des identités culturelles, ethniques et nationales et il s’intéresse en particulier à la façon dont les concepts de culture et d’identité croisent les questions de justice sociale, d’éducation interculturelle et à la paix, ainsi que d’éducation à la citoyenneté. Ses travaux récents portent sur les croisements entre les épistémologies civique et religieuse en contexte éducatif. Il est rédacteur en chef et fondateur de la revue à comité de lecture Diaspora, Indigenous and Minority Education : An International Journal. Parmi ses ouvrages récents: Psychologized language in education: Denaturalizing a regime of truth, (avec M. Zembylas) Palgrave Macmillan-Springer, 2017; The Promise of Integrated and Multicultural Bilingual Education: Inclusive Palestinian-Arab and Jewish Schools in Israel, Oxford University Press, 2016. Courriel : zvi.bekerman@mail.huji.ac.il

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page