Navigation – Plan du site
Dossier - Accueillir tous les enfants à l’école : la question de l’inclusion

L’éducation des élèves roms en Slovaquie : entre ségrégation, assimilation, intégration et inclusion

The education of Roma pupils in Slovakia: Between segregation, assimilation, integration and inclusion
La educación de los alumnos romaníes en Eslovaquia : entre segregación, asimilación, integración e inclusión
René Lužica et Arnaud Segretain
p. 91-101

Résumés

Cet article présente les mesures prises ces dernières décennies pour inclure les Roms dans le processus éducatif en Slovaquie, ainsi que les récentes études visant à évaluer ces mesures. Psychologiquement et socialement bridée par son passé, la Slovaquie ne réussit véritablement à mettre en œuvre ces mesures qu’après 2004, lors de son entrée dans l’Union européenne. En effet, la Slovaquie reconnaît officiellement une minorité rom dès 1992 mais ne valide de programme et de matière « langue et culture roms » au baccalauréat slovaque qu’en 2013. Les récentes études qualitatives constatent que les efforts d’intégration et d’inclusion ont entraîné une nouvelle forme de ségrégation.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2020.

Plan

Mesures prises depuis 2008 pour l’inclusion des Roms dans le système éducatif
Études récentes sur l’implémentation de ces mesures
L’étude sur les Parcours éducatifs des élèves roms issus de milieux socialement défavorisés
Le projet PRINED (2015)
L’analyse menée par l’Institut national pédagogique (2016-2017)

Aperçu du texte

La démocratisation de la société tchécoslovaque, après 1989, a enclenché de nombreuses tendances positives, mais qui ont été marquées par des phénomènes négatifs. Le phénomène négatif le plus significatif est l’aggravation de la stratification sociale de la société. Une grande partie de la population vit dans la pauvreté et la privation socioculturelle. En effet, selon leur étude (2008) intitulée Les communautés roms dans l’est de la Slovaquie du point de vue de la recherche anthropologique de terrain, après avoir suivi de manière longitudinale la situation des villages roms en Slovaquie entre 1999 et 2005, Tomas Hirt et Marek Jakoubek notent que les Roms restent le groupe le plus problématique de la population slovaque. L’échec le plus cinglant a été vécu par la majorité des Roms vivant en communautés marginalisées dans des localités isolées en zones rurales et urbaines. Vivre dans un environnement isolé ne permet pas aux habitants de participer à la vie sociale commune ; cela prov...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

René Lužica et Arnaud Segretain, « L’éducation des élèves roms en Slovaquie : entre ségrégation, assimilation, intégration et inclusion », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 78 | 2018, 91-101.

Référence électronique

René Lužica et Arnaud Segretain, « L’éducation des élèves roms en Slovaquie : entre ségrégation, assimilation, intégration et inclusion », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 78 | 2018, mis en ligne le 01 septembre 2020, consulté le 20 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ries/6550 ; DOI : 10.4000/ries.6550

Haut de page

Auteurs

René Lužica

René Lužica est professeur des Universités à l’Institut d’étude de la culture rom, Université Constantin le Philosophe de Nitra (Slovaquie). Spécialiste de l’histoire des Roms en Slovaquie, ayant mené de nombreuses études ethnographiques de terrain, il suit aussi la problématique des Roms dans les médias slovaques. Il est l’auteur de nombreux rapports sur les minorités ethniques, dont Breaking down European Attitudes towards Migrant/Minority Stereotypes, co-financé en 2011 par l’Union européenne ou encore Migration and Development in Slovakia, commandité par le Society Development Institute (2012-2014). Courriel : rluzica@ukf.sk

Arnaud Segretain

Arnaud Segretain est doctorant en didactique des langues étrangères au département de romanistique de la faculté de lettres de l’Université Constantin le Philosophe de Nitra (Slovaquie). Dans cette université, il est responsable du développement et des programmes d’enseignement de la langue française pour l’Institut national pédagogique slovaque (Bratislava), qui mène des missions de recherche, d’expérimentation et d’application dans le domaine de l’enseignement scolaire. Courriel : arnaud.segretain@statpedu.sk

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page