Navigation – Plan du site
Dossier - Accueillir tous les enfants à l’école : la question de l’inclusion

Formation des enseignants pour l’inclusion et orientations contradictoires en Suisse

Teacher training for inclusion and conflicting directions in Switzerland
La formación de los docentes para la inclusión y las orientaciones contradictorias en Suiza
Corinne Monney
p. 125-136

Résumés

L’article aborde le rôle des formateurs d’enseignants, dans le cadre de prescriptions d’inclusion contradictoires en Suisse romande. Sur la base de résultats de recherche, il met en relief trois profils d’action. Des gestes professionnels et schèmes de préconisation pratique sont exposés. Une discussion ouvre sur des éléments de généralisation : entre une demande sociale et l’activité réelle des acteurs de la formation, dans le cadre de l’école inclusive, des tensions sont mises en relief, tensions que les couches successives et non abrogées de compromis historiques dans les prescrits font apparaître. Enfin, quelques droits sont comparés entre les prescrits de différents cantons suisses.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2020.

Plan

Des prescriptions contradictoires
Les formateurs face aux orientations officielles
Les formateurs : trois profils d’action
Quelques éléments de généralisation

Aperçu du texte

Notre article souhaite mettre en relief les liens entre les prescriptions d’inclusion en Suisse romande, la formation des enseignants et les dispositifs d’éducation inclusive, dans un contexte de changements législatifs.

Des prescriptions contradictoires

En réponse à un prescrit sociopolitique plus ou moins prégnant à l’échelon national et international, l’école inclusive en Suisse romande met en perspective des postulats régulateurs contradictoires : d’un côté, des signalements d’élèves, des dépistages, des orientations, des sélections de plus en plus précoces se font jour (Maulini et Mugnier, 2012) ; de l’autre, une poussée prescriptive de l’école normative vers une école intégrative/inclusive est à l’œuvre (Doudin, 2011). La votation fédérale de 2004, en acceptant la Réforme de la péréquation financière et de la répartition des tâches entre la confédération helvétique et les cantons (RPT), a contraint ceux-ci à redéfinir leur offre en matière de prise en charge des élèves à besoins...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Corinne Monney, « Formation des enseignants pour l’inclusion et orientations contradictoires en Suisse », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 78 | 2018, 125-136.

Référence électronique

Corinne Monney, « Formation des enseignants pour l’inclusion et orientations contradictoires en Suisse », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 78 | 2018, mis en ligne le 01 septembre 2020, consulté le 16 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ries/6594 ; DOI : 10.4000/ries.6594

Haut de page

Auteur

Corinne Monney

Corinne Monney a soutenu en 2018 une thèse de doctorat à l’Université de Genève sur le rôle des formateurs dans la prescription du travail des enseignants, en lien avec le cas de l’école inclusive en Suisse romande. Professeure formatrice à la Haute école pédagogique de Vaud, dans le domaine de la pédagogie, elle a été enseignante spécialisée, maîtresse de stage pour les étudiants de l’Institut de pédagogie curative de Fribourg et inspectrice de l’enseignement spécialisé pour la partie francophone du canton de Fribourg. Ses différentes fonctions l’ont amenée à s’intéresser au prescrits dans les champs des sciences de l’éducation, de la sociologie du travail, de la sociologie des organisations et de la clinique de l’activité. Courriel : corinne.monney@hepl.ch

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page