Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Repères sur les systèmes éducatifs étrangers

L’éducation en Argentine, instrument de domination et variable d’ajustement politiques

Damien Larrouqué
p. 19-25

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Un dessaisissement progressif de la question éducative par l’État central
Un projet éducatif néolibéral au service d’une stratégie politicienne
Un « ministère sans école » confronté à la fragmentation institutionnelle
La recentralisation du système éducatif sous les Kirchner
Une éducation aujourd’hui confrontée à des coupes budgétaires drastiques
L’impossible dépolitisation de l’enjeu éducatif

Aperçu du texte

En tant que pays fédéral, l’Argentine possède autant de ministères de l’éducation qu’elle compte de provinces, soit 24 au total, en incluant sa capitale fédérale qui a obtenu le statut de ville autonome en 1996. Dans ce contexte, la coordination des politiques éducatives s’apparente à une gageure (Rivas et al., 2004). C’est d’autant plus vrai aujourd’hui que le pays se retrouve confronté à une nouvelle crise économique susceptible d’obérer durablement les financements destinés à l’éducation publique. Pour prendre la mesure du degré de morcellement du système éducatif argentin ainsi que la cure d’austérité à laquelle il est soumis, il convient de faire un détour par l’histoire nationale, en insistant tout particulièrement sur les revirements idéologiques qui ont nourri les alternances électorales des trente dernières années. Loin d’être sanctuarisée, en dépit de sa longue existence, l’éducation publique argentine apparaît ainsi comme une variable d’ajustement, tantôt valorisée, tantô...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Damien Larrouqué, « L’éducation en Argentine, instrument de domination et variable d’ajustement politiques », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 79 | 2018, 19-25.

Référence électronique

Damien Larrouqué, « L’éducation en Argentine, instrument de domination et variable d’ajustement politiques », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 79 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 15 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ries/6866 ; DOI : 10.4000/ries.6866

Haut de page

Auteur

Damien Larrouqué

Damien Larrouqué est docteur associé au Centre de recherches internationales (CERI-Sciences Po) et membre du bureau exécutif de l’Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes (OPALC-Sciences Po). Il a été attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas. Ses recherches portent sur les transformations de l’État et de l’action publique en Amérique latine, ainsi que sur l’évolution des partis politiques, notamment en Argentine, au Paraguay et en Uruguay. Courriel : damien.larrouque@sciencespo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page