Navigation – Plan du site
Dossier - Les grandes figures de l'éducation dans le monde

L’héritage de Confucius

The legacy of Confucius
El legado de Confucio
Jing Zhao et Gangping Wu
p. 43-52

Résumés

Né en 551 av. J.-C. dans le pays de Lu, lors de la fin chaotique de la dynastie Zhou, Confucius développe sa pensée autour de deux concepts- clés qu’il juge nécessaires pour une société harmonieuse : le respect des rites, qui caractérisait la période heureuse de la dynastie ; et l’humanité, typique des « hommes de bien » de sa région. Si, dans les générations suivantes, ces deux concepts sont l’objet d’évolutions ou de stagnations, selon les périodes, le confucianisme influence toujours la culture chinoise et asiatique. Les trois dimensions (qualitative, quantitative et transformationnelle) de l’homme de bien identifiées par Confucius restent prégnantes : la diversité des personnes et des élèves, qui demande des stratégies adaptées ; peu d’enseignements mais approfondis ; le choix des méthodes pour passer du concret à l’abstrait, dans un effort continu. Actuellement, le confucianisme fait l’objet de nombreuses recherches et pénètre tous les domaines de la vie sociale, non seulement en Chine mais aussi au Japon, à Singapour et en Corée.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Brève histoire des conceptions éducatives du confucianisme
De l’école privée à l’école officielle
Division et intégration
Stagnation et dépérissement
De l’école privée à l’école publique
« L’homme de bien n’est pas comme un vase ou un instrument » : les conceptions éducatives du confucianisme
La dimension qualitative : distinguer les natures différentes
La dimension quantitative : enseigner peu
La dimension transformationnelle : amener les élèves des savoirs concrets aux savoirs abstraits
Renouvellement et controverses
Débats contemporains sur le confucianisme
Confucianisme et pratiques sociales
Influence du confucianisme dans la région asiatique

Aperçu du texte

Brève histoire des conceptions éducatives du confucianisme

De l’école privée à l’école officielle

Les conceptions éducatives du confucianisme naissent au cours de la période des Printemps et Automnes (771-256 av. J.-C.), derniers moments de la dynastie Zhou, alors que les souverains n’exercent pas un contrôle sévère de la mentalité du peuple. Au cours de cette période, les théories philosophiques chinoises s’épanouissent, des écoles privées émergent. Le chaos politique favorise la diffusion des idées. Les pensées philosophiques se divisent en deux groupes, l’un étant représenté par Mozi (479-392 av. J.-C.), qui accueille chaleureusement le changement de la société, et l’autre par Confucius (551-479 av. J.-C.), qui va faire l’apologie de l’ancien régime. Né dans une famille de fonctionnaires dans le pays de Lu, sous le règne de la dynastie Zhou, Confucius, qui a connu la prospérité de cette dynastie, déteste le chaos de la période des Printemps et Automnes ; il espère que la dynastie Z...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jing Zhao et Gangping Wu, « L’héritage de Confucius », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 79 | 2018, 43-52.

Référence électronique

Jing Zhao et Gangping Wu, « L’héritage de Confucius », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 79 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 15 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/ries/7002 ; DOI : 10.4000/ries.7002

Haut de page

Auteurs

Jing Zhao

ZHAO Jing est maître de conférences (sciences de l’éducation) à l’Université Normale de Hangzhou, Hangzhou 311121. Ses travaux portent sur les questions curriculaires et l’instruction, ainsi que sur la comparaison internationale en éducation, notamment en ce qui concerne les examens d’entrée dans l’enseignement supérieur. Elle s’intéresse tout particulièrement à l’enseignement de la philosophie et a publié une série d’articles sur cet enseignement en France. Courriel : xiaozhao3@hotmail.com

Gangping Wu

WU Gangping est professeur à l’Université normale de l’Est de la Chine, Institut du curriculum et de l’Instruction, Shanghai 200062. Ses travaux portent sur la recherche de l’héritage classique et la forme moderne des conceptions curriculaires chinoises. Il a participé à la mise en place du programme de la réforme éducative et du programme de l’enseignement élémentaire, du collège et du lycée en Chine. Il a publié plus de 80 articles et ouvrages, parmi lesquels : Développement du curriculum depuis l’école ; Pratique du management du curriculum scolaire ; De la ressource curriculaire, etc. Courriel : wuggp@263.net

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page