Navigation – Plan du site
Dossier - Les grandes figures de l'éducation dans le monde

Ibn Khaldûn, une théorie de l’éducation en avance sur son temps

Ibn Khaldun, a theory of education ahead of its time
Ibn Khaldûn, una teoría de la educación adelantada a su tiempo
Mongia Arfa Mensia
p. 69-77

Résumés

Né en 1332, Ibn Khaldûn a enseigné dans les grandes capitales intellectuelles de son époque et a été témoin de l’effritement du monde politique dans lequel il vivait, avec notamment la perte d’une bonne partie de l’Andalousie. Il a donc voulu concevoir une théorie de la société, en démontrant l’importance des sciences et de l’éducation dans la vie sociale. Ainsi, il entreprend une classification des sciences, dans laquelle il distingue les sciences religieuses, transmises par la tradition, qui garantissent la stabilité aux pouvoirs politiques, et les sciences rationnelles, auxquelles l’homme doté de raison parvient grâce à ses seules facultés naturelles. Il révise les méthodes alors en vigueur dans l’éducation en prônant un enseignement qui suit un ordre pédagogique et progressif, du plus simple au plus complexe, un choix judicieux des manuels, une bonne maîtrise de la langue pour bien parler, argumenter et convaincre, un rejet du châtiment corporel et de tout comportement agressif. Les idées d’Ibn Khaldûn, en avance sur leur temps, ont difficilement pénétré le monde de l’éducation traditionnelle. Des analystes ultérieurs ont montré cependant en quoi certains de ses apports sont proches de ceux de la Réforme italienne, de Montaigne, Montesquieu, Comte, Bachelard, Piaget, Chevallard.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Le contexte historique et culturel
La théorie de l’éducation chez Ibn Khaldûn
La dissémination dans l’espace et dans le temps
Le pouvoir de compréhension des systèmes éducatifs actuels

Aperçu du texte

Des chercheurs contemporains ont consacré des études à l’apport original d’Ibn Khaldûn (1332-1406) dans plusieurs disciplines, dont l’histoire et la sociologie. Quelques-uns ont mis l’accent sur la relation de cause à effet qu’il a établie entre elles. Son entreprise s’inscrivait dans un vaste projet de société, dans lequel le savoir occupe une place prépondérante, savoir qui lui sert d’argument pour étayer sa visée éducative et de pivot autour duquel les autres éléments de sa pensée sont disposés. Une lecture de ses deux ouvrages, al-Muqaddima (Les Prolégomènes) (De Slane (1863- 1868) et Rihlatu Ibn Khaldûn, charqan wa gharban (Le Récit de voyage) (Cheddadi, 1980), permet de cerner sa conception de l’éducation et des méthodes d’apprentissage utilisées dans les institutions islamiques de son temps. La présente étude mettra l’accent sur sa vision morale, psychologique et didactique, où s’entrelacent des idées sur l’éducation qui, de nos jours, n’ont guère perdu de leur originalité ni...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mongia Arfa Mensia, « Ibn Khaldûn, une théorie de l’éducation en avance sur son temps », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 79 | 2018, 69-77.

Référence électronique

Mongia Arfa Mensia, « Ibn Khaldûn, une théorie de l’éducation en avance sur son temps », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 79 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 10 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ries/7051 ; DOI : 10.4000/ries.7051

Haut de page

Auteur

Mongia Arfa Mensia

Mongia Arfa Mensia est professeure émérite des Universités. Diplômée de la Sorbonne Nouvelle et de l’Université de la Manouba (Tunis), elle a dirigé les études et les stages et été présidente de l’UR Langue et formes culturelles de l’Université de Carthage. Elle s’intéresse en particulier à la civilisation arabo-musulmane classique et moderne. Ses travaux portent notamment sur : Ibn Khaldûn, la Réforme arabe du xixe siècle, l’histoire de la traduction, la didactique, la littéracie, la lexicologie, la sémiotique, l’histoire des sciences arabes, sujets sur lesquels elle a organisé plusieurs rencontres scientifiques internationales. Courriel : mongiaarfa@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page