Navigation – Plan du site
Dossier - Les grandes figures de l'éducation dans le monde

L’apprentissage comme processus social et démocratique chez John Dewey

Learning as a social and democratic process in John Dewey
El aprendizaje como proceso social y democrático en John Dewey
Sarah M. Stitzlein
Traduction de Hélène Bréant
p. 117-125

Résumés

John Dewey (1859-1952) est un éminent universitaire et philosophe de l’éducation américain, dont les idéaux progressistes mettent l’accent sur l’apprentissage en tant que processus social et démocratique. Ses thèses ont été développées au cours d’années passées à sillonner le monde, à observer avec attention et à conduire toutes sortes d’expérimentations, et se sont attachées à s’écarter de la conception, typique de l’ère industrielle, de l’éducation comme chaîne de montage pour proposer une élaboration plus fluide de l’apprentissage. L’œuvre de Dewey reste une pierre de touche de l’éducation progressiste et continue d’influencer théories et pratiques dans le monde entier.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Le contexte historique des idées de Dewey
Au cœur de la conception éducative de Dewey : croissance, enquête et habitudes
L’impact de Dewey à travers le temps et le monde
L’utilité des idées de Dewey pour le présent

Aperçu du texte

Le contexte historique des idées de Dewey

John Dewey est indubitablement l’un de « ceux qui ont façonné l’éducation ». Auteur prolifique tout au long de sa vie (1859-1952), son œuvre a influencé les théories et pratiques éducatives aux États-Unis, son pays d’origine, mais aussi dans bien d’autres régions du monde. Ses travaux de recherche et ses écrits ont suscité des progrès considérables dans les champs de la philosophie, de la psychologie, de la théorie politique et de l’éducation. Parmi ses publications les plus remarquables, qui ont relié ses idées en matière éducative à des concepts importants au sein de ces disciplines, figurent les ouvrages suivants : L’École et la société (1899), Démocratie et éducation (1916), Human Nature and Conduct (1922) et Le Public et ses problèmes (1927).

S’il a rédigé la plupart de ses livres lorsqu’il enseignait à l’Université du Michigan, à l’Université de Chicago et à l’Université Columbia, son œuvre n’est pas restée confinée aux couloirs des univ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sarah M. Stitzlein, « L’apprentissage comme processus social et démocratique chez John Dewey », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 79 | 2018, 117-125.

Référence électronique

Sarah M. Stitzlein, « L’apprentissage comme processus social et démocratique chez John Dewey », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 79 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 15 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/ries/7131 ; DOI : 10.4000/ries.7131

Haut de page

Auteur

Sarah M. Stitzlein

Sarah M. Stitzlein est professeure de sciences de l’éducation et professeure associée de philosophie à l’Université de Cincinnati. Elle est aussi Présidente de la John Dewey Society et corédactrice en chef de la revue Democracy and Education. Philosophe de l’éducation, elle explore et explicite des concepts essentiels de l’éducation ainsi que ses finalités du point de vue de la philosophie sociale et politique. Elle s’intéresse tout particulièrement à la liberté politique, à l’éducation à la démocratie et à l’égalité à l’école. Courriel : stitzlsh@UCMAIL.UC.EDU

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page