Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Repères sur les systèmes éducatifs dans le monde

Fragmentation, discrédit et politisation : un état des lieux du système éducatif péruvien

Damien Larrouqué
p. 19-25

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2021.

Plan

Une concurrence grandissante de l’école publique par une école privée dérégulée
Instituteur, une profession en mal de reconnaissance sociale et financière
Une gestion institutionnelle symptomatique de la versatilité de l’action politico-administrative
Les défis contemporains de l’éducation péruvienne

Aperçu du texte

D’après les données du système d’information des tendances éducatives en Amérique latine (SITEAL), le taux de scolarisation en primaire atteint au Pérou 97,3 %. Depuis 2005, la proportion des écoliers de 5 ans inscrits dans les établissements d’accueil de la petite enfance a bondi de 44 %, portant le taux de scolarisation en maternelle à 90 % dix ans plus tard. De même, l’éducation secondaire reçoit désormais 10 % d’élèves en plus qu’au début des années 2000 : le taux de scolarisation à ce niveau atteint 95 % pour les adolescents de 12 à 14 ans et 76 % pour ceux de deux ans leurs aînés. S’ils attestent d’une quasi-universalisation de l’accès à l’éducation, ces bons chiffres n’en masquent pas moins le déficit de légitimité dont souffrent l’école publique et le système éducatif péruvien dans son ensemble. Comme ailleurs dans la région, une part importante de la classe moyenne, voire des classes populaires, tend à s’en détourner et à jeter son dévolu sur des offres éducatives alternati...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Damien Larrouqué, « Fragmentation, discrédit et politisation : un état des lieux du système éducatif péruvien », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 80 | 2019, 19-25.

Référence électronique

Damien Larrouqué, « Fragmentation, discrédit et politisation : un état des lieux du système éducatif péruvien », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 80 | 2019, mis en ligne le 01 avril 2021, consulté le 24 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ries/8080 ; DOI : 10.4000/ries.8080

Haut de page

Auteur

Damien Larrouqué

Damien Larrouqué est chercheur post-doctoral auprès de l’Institut des affaires publiques (INAP) de l’Université du Chili et docteur associé à l’Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes (OPALC) de Sciences Po. Lauréat de la bourse Fondecyt (2019-2021) attribuée par la Commission nationale de recherche scientifique et technologique (Conicyt) dans la catégorie « sciences politique et juridique », il travaille sur les transformations de la haute fonction publique dans le Cône sud (Chili, Argentine, Uruguay). Outre les questions éducatives en Amérique latine, il s’intéresse également aux évolutions des partis politiques dans la région. Courriel : damien.larrouque@sciencespo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page