Navigation – Plan du site
Dossier - La pédagogie universitaire

La formation du supérieur : un levier de transformation des universités québécoises

Training in higher education: A lever to transform Quebec universities
La formación del superior : un medio de transformación de las universidades quebequenses
Christelle Lison et Didier Paquelin
p. 61-70

Résumés

Depuis le Moyen Âge, les universités ont progressivement quitté leur fonction première centrée sur l’enseignement pour donner davantage de place à la recherche. Une culture et des pratiques professionnelles fortement ancrées dans une approche magistro-centrée semblent aujourd’hui moins en adéquation avec les attentes et les besoins des apprenants comme des acteurs du monde socio-économique actuel. La transformation des pratiques pédagogiques devient une impérative nécessité, qui suppose un accompagnement des enseignants visant le développement d’un nouveau corpus de gestes professionnels appuyé sur des capacités et des compétences parfois éloignées de leur cœur de métier. Pour y parvenir, plusieurs universités québécoises ont investi dans la formation des enseignants afin de créer une dynamique collective qui, partant des pratiques actuelles, vise un bien-être pédagogique fondé sur la réflexivité étayée par les résultats de la recherche en pédagogie de l’enseignement supérieur. Sans en faire une obligation, elles considèrent que proposer des espaces de développement professionnel pédagogique amène des retombées non seulement pour les individus qui s’y engagent mais aussi à l’échelle institutionnelle.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2021.

Plan

Un contexte en mouvement
L’identité fondatrice de l’enseignant du supérieur : l’expertise
Le développement professionnel de l’enseignant-chercheur
L’innovation comme moyen de développement professionnel

Aperçu du texte

Force est de constater que l’enseignement supérieur vit un réel bouleversement depuis plusieurs années. Que ce soit à travers des processus comme celui de Bologne, qui a fêté ses 20 ans cette année, ou diverses démarches qualité, les établissements d’enseignement supérieur sont aujourd’hui au centre de nombreuses préoccupations, voire d’injonctions et de pressions diverses (Lemaître, 2018 ; Lison et Loisy, 2019). Le modèle universitaire humboldtien marqué par le désintéressement, par une protection du monde extérieur et du court terme tend à disparaître. Le retrait de l’État et des financements qu’il apporte ainsi qu’une incitation forte à l’arrimage, tant en formation qu’en recherche, avec les problématiques du monde socio-économique actuel traduisent cette évolution (De Meulemeester, 2011).

La remise en question du modèle platonicien de même que l’injonction à l’autonomie et à la performance conduisent au développement d’un intérêt pour ce qui a été longtemps marginalisé, à savoir ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christelle Lison et Didier Paquelin, « La formation du supérieur : un levier de transformation des universités québécoises », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 80 | 2019, 61-70.

Référence électronique

Christelle Lison et Didier Paquelin, « La formation du supérieur : un levier de transformation des universités québécoises », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 80 | 2019, mis en ligne le 01 avril 2021, consulté le 19 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ries/8184 ; DOI : 10.4000/ries.8184

Haut de page

Auteurs

Christelle Lison

Christelle Lison est professeure en sciences de l’éducation à l’Université de Sherbrooke (Québec) et chercheure associée au Laboratoire RECIFES. Spécialiste de l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur, elle s’intéresse à la formation des enseignants du postsecondaire, aux innovations curriculaires et pédagogiques, de même qu’à l’encadrement aux cycles supérieurs. Elle participe à plusieurs recherches sur ces thématiques tant au Québec qu’à l’international. Du côté de l’enseignement, elle forme les enseignants et les conseillers pédagogiques à l’enseignement supérieur, supervise des étudiants de diplôme, de maîtrise et de doctorat de plusieurs facultés et co-encadre des étudiants avec la France. Présidente de l’Association internationale de pédagogie universitaire, elle est rédactrice en chef de la Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur, membre du comité de rédaction des Nouveaux c@hiers de la recherche en éducation et du comité de direction du centre PeDTICE. Courriel : Christelle.Lison@USherbrooke.ca

Didier Paquelin

Didier Paquelin est professeur titulaire de la Chaire de leadership en enseignement sur la pédagogie de l’enseignement supérieur. Ses travaux traduisent une posture compréhensive de la complexité des processus d’appropriation des dispositifs numériques pour la formation et l’apprentissage, dans les contextes formels et informels. Il a conduit plusieurs recherches longitudinales au plan national et international sur les impacts des politiques publiques de l’enseignement supérieur sur l’éventuelle transformation des pratiques pédagogiques. Ses recherches abordent l’évolution des pratiques en analysant les interactions entre les paradigmes pédagogiques, les dispositifs numériques et les espaces d’apprentissage formels et informels développant la notion d’écosystème pédagogique. Il est expert auprès du ministère français de l’enseignement supérieur sur les questions de pédagogie et numérique. Courriel : Didier.Paquelin@fse.ulaval.ca

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page