Navegación – Mapa del sitio
Dossier - La pédagogie universitaire

L’Université virtuelle du Sénégal, une réponse à la massification et aux inégalités d’accès à l’enseignement supérieur

The Virtual University of Senegal: A response to massification and inequalities of access to higher education
La Universidad virtual de Senegal : una respuesta ante la masificación y las desigualdades de acceso a la enseñanza superior
Abdourahmane Mbengue y Lionel Meinertzhagen
p. 93-102

Resúmenes

Para responder a los retos de la masificación y de la desigualdad de acceso en la enseñanza superior de Africa subsahariana, la formación a distancia es reconocida como una solución. Creada en 2013, la Universidad virtual de Senegal se convirtió rápidamente en la primera universidad pública enteramente numérica en África francófona subsahariana y la segunda en términos de efectivos en Senegal. El artículo presenta los dispositivos de formación en línea como las plataformas a distancia (Moodle), las clases virtuales (Blackboard collaborate) y una red de espacios numéricos abiertos (ENO) diseminados en diferentes regiones del país. Analiza después las dificultades de arranque y las consecuencias sobre la percepción de la opinión, las primeras lecciones sacadas y las medidas de remediación tomadas para un aumento de potencia de la UVS. La ambición consiste en hacer de ella un actor africano imprescindible de la pedagogía universitaria numérica.

Inicio de página

Extracto

Este documento será publicado en línea con texto integral en abril 2021.

Plano

Genèse de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS)
Qualité et équipement
Au cœur de la formation, les espaces numériques ouverts (ENO)
Composition d’un cours à distance
Difficultés de démarrage et conséquences sur la perception de l’opinion
Premières leçons tirées et mesures de remédiations prises pour la montée en puissance
Recrutement d’enseignants propres à l’UVS
Adaptation de l’approche pédagogique au contexte et au profil des étudiants
Introduction des soft skills
Diversification de l’offre de formations
Un taux de réussite encourageant
Principaux défis actuels et perspectives

Depuis deux décennies, on assiste à une montée en puissance de la formation à distance (FAD) dans l’enseignement supérieur en Afrique. Au Sénégal, plusieurs formations diplômantes de ce type ont été initiées par les établissements d’enseignement supérieur : à l’Université Cheikh Anta Diop, l’École des bibliothécaires archivistes et documentalistes (Ebad) a été la pionnière. Les facultés de lettres et sciences humaines, de sciences juridiques et politiques, des sciences et technologies de l’éducation (Fastef) lui ont rapidement emboîté le pas. À l’Université Gaston-Berger de Saint-Louis, l’UFR sciences juridiques et politiques et l’UFR sciences appliquées et technologies ont ensuite, elles aussi, proposé des cursus diplômants à distance. Ces formations étaient initialement ciblées et spécialisées, généralement de niveau licence 3 ou master, avec des effectifs réduits. À d’autres niveaux, plus ponctuellement, des initiatives de cours hybrides ont été initiées par des enseignants innov...

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia en papel

Abdourahmane Mbengue y Lionel Meinertzhagen, « L’Université virtuelle du Sénégal, une réponse à la massification et aux inégalités d’accès à l’enseignement supérieur », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 80 | 2019, 93-102.

Referencia electrónica

Abdourahmane Mbengue y Lionel Meinertzhagen, « L’Université virtuelle du Sénégal, une réponse à la massification et aux inégalités d’accès à l’enseignement supérieur », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En línea], 80 | 2019, Puesto en línea el 01 abril 2021, consultado el 28 febrero 2020. URL : http://journals.openedition.org/ries/8249 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.8249

Inicio de página

Autores

Abdourahmane Mbengue

Abdourahmane Mbengue est enseignant-chercheur à l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) et spécialiste en ingénierie techno-pédagogique. Responsable du master en sciences de l’éducation, du centre de certification au tutorat, et est le leader institutionnel du projet REAMOOC à l’UVS. Il est en outre expert formateur principal auprès de l’Agence universitaire de la francophonie depuis 2004 et de l’École polytechnique fédérale de Lausanne depuis 2018. À ce titre, il a accompagné de nombreuses universités du Sénégal et d’Afrique francophone pour la mise en œuvre opérationnelle de dispositifs de formation à distance ou de MOOC et de formation des enseignants à l’intégration du numérique dans les pratiques d’enseignement. Courriel : abdourahmane.mbengue@uvs.edu.sn

Lionel Meinertzhagen

Lionel Meinertzhagen est titulaire d’une maitrise en langues et littératures françaises et romanes de l’Université libre de Bruxelles (2009), et est actif dans le domaine de l’enseignement et de la formation (initiale et continue) depuis près de dix ans. Ingénieur de formation spécialisé en enseignements numérique et hybride, il s’intéresse à la transposition d’un savoir en un scénario pédagogique intégrant du digital ou à l’encadrement de projets de ce type. Depuis octobre 2018, il coordonne le projet REAMOOC, cofinancé par le programme Erasmus + de l’Union européenne, consistant en un renforcement des innovations pédagogiques dans l’enseignement supérieur africain. Courriel : Lionel.Meinertzhagen@ulb.ac.be

Inicio de página

Derechos de autor

© Tous droits réservés

Inicio de página