Navigation – Plan du site
Dossier - La sanction en éducation

L’appareil disciplinaire au collège en France : un opérateur hiérarchique de genre

The disciplinary apparatus in secondary schools in France: A hierarchical operator of gender
El aparato disciplinar en el colegio en Francia: un operador jerárquico de género
Sylvie Ayral
p. 71-80

Résumés

L’analyse des interactions sexuées à l’œuvre dans le cadre de l’appareil disciplinaire au collège montre que chez les garçons la sanction peut fonctionner comme un « opérateur hiérarchique de genre » jusque dans la relation pédagogique. Le risque serait alors de consacrer les rapports hiérarchiques au sein de la communauté éducative en fonction du sexe et de la conformité de comportement aux rôles sociaux attribués à chacun, y compris les enseignant(e)s. En bref, d’installer un statut « supérieur » du masculin sur l’ensemble du « fait social total » qu’est le collège.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2021.

Plan

La sanction, opérateur hiérarchique
La sanction, opérateur hiérarchique de genre
Se démarquer hiérarchiquement du féminin
De l’autorité masculine à la supériorité du masculin

Aperçu du texte

En France, promouvoir l’égalité des filles et des garçons constitue une obligation légale et une mission fondamentale pour l’éducation nationale. Les textes officiels préconisent une culture de l’égalité : le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation demande explicitement aux personnels de « se mobiliser et mobiliser les élèves contre les stéréotypes et les discriminations de tout ordre, promouvoir l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes ». Le code de l’éducation rappelle que des actions doivent être menées pour cela dès l’école primaire et que l’égalité doit se décliner dans le quotidien de la classe. Les politiques académiques accompagnent les équipes éducatives en proposant désormais des actions de formation vers tous les acteurs de l’école et leurs sites internet affichent de très nombreuses ressources pédagogiques…

Et pourtant… Pour une institution qui se veut égalitaire, un constat embarrassant persiste...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Ayral, « L’appareil disciplinaire au collège en France : un opérateur hiérarchique de genre », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 81 | 2019, 71-80.

Référence électronique

Sylvie Ayral, « L’appareil disciplinaire au collège en France : un opérateur hiérarchique de genre », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 81 | 2019, mis en ligne le 01 septembre 2021, consulté le 27 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/ries/8730 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.8730

Haut de page

Auteur

Sylvie Ayral

Sylvie Ayral est professeure agrégée en lycée et docteure en sciences de l’éducation. Sa thèse La fabrique des garçons. Sanctions et genre au collège a obtenu le prix Le Monde 2010 de la recherche universitaire. Ses travaux portent sur l’appareil disciplinaire scolaire, la sociologie des adolescents, les études de genre, les masculinités, les discriminations, la violence scolaire et sociale. Courriel : sylvie.ayral@orange.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page