Navigation – Plan du site
Dossier - La sanction en éducation

Faire évoluer les systèmes adultes vers des pratiques restauratives dans une middle-school américaine

Moving adult systems towards restorative practices in an American middle school
Hacer evolucionar los sistemas adultos hacia unas prácticas restauradoras en una middle-school norteamericana
Anne Gregory et Suzanne Hitchman
Traduction de Sylvaine Herold
p. 97-107

Résumés

Aux États-Unis, afin de réduire les réponses punitives ou en termes d’exclusion à l’inconduite des élèves, certains établissements mettent en œuvre des pratiques restauratives qui visent à renforcer et à restaurer les relations parmi les membres du personnel et les élèves. Mais, trop souvent, ces initiatives sont prises sans être suffisamment planifiées pour garantir les conditions de leur succès. Cette étude de cas s’appuie sur les leçons tirées d’un projet de pratiques restauratives, d’une durée de quatre ans, actuellement mis en œuvre dans un établissement secondaire américain caractérisé par une forte diversité raciale et ethnique. L’article décrit d’abord la manière dont les responsables du projet ont délibérément mis l’accent sur le développement des adultes et des systèmes, avant d’expliciter les différents moyens mis en œuvre pour cibler le renforcement des capacités des adultes, des relations entre adultes et des systèmes, dans le but de favoriser le bien-être des élèves et la bonne santé organisationnelle de l’établissement.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2021.

Plan

Définir les pratiques restauratives
L’étude de cas : une middle-schoolaméricaine
La mise en œuvre des PR dans cet établissement
Renforcer l’infrastructure et les capacités adultes en matière de PR
Une attention particulière portée au bien-être du personnel et au développement des relations
Décloisonner les PR
Élaborer des systèmes et des structures en faveur du bien-être social et émotionnel des élèves
Vers un climat scolaire plus restaurateur
Synthèse et implications pour des PR dans les établissements scolaires

Aperçu du texte

Aux États-Unis, les professionnels du secteur éducatif ont de plus en plus recours à la justice restaurative ou aux pratiques restauratives dans les établissements scolaires. Ces efforts s’inscrivent dans le cadre d’un mouvement croissant en faveur d’un moindre recours aux approches punitives face à l’inconduite des élèves – un enjeu particulièrement important vis-à-vis des élèves de couleur. Des données de plus en plus nombreuses montrent en effet que les élèves noirs ont tendance à recevoir des sanctions plus sévères que les élèves blancs pour un comportement similaire (voir par exemple Owens et McLanahan, 2018). Les pratiques restauratives (PR) sont une approche fondée sur quelques grands principes pour le développement de communautés et la résolution des conflits. Il ne s’agit pas de programmes d’action statiques mis en œuvre de manière étroite ou standardisée dans les établissements. Mais les véritables défis de la mise en œuvre des PR dans des établissements sous-financés, sou...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Gregory et Suzanne Hitchman, « Faire évoluer les systèmes adultes vers des pratiques restauratives dans une middle-school américaine », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 81 | 2019, 97-107.

Référence électronique

Anne Gregory et Suzanne Hitchman, « Faire évoluer les systèmes adultes vers des pratiques restauratives dans une middle-school américaine », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 81 | 2019, mis en ligne le 01 septembre 2021, consulté le 27 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/ries/8802 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.8802

Haut de page

Auteurs

Anne Gregory

Anne Gregory, docteure, est professeure associée à l’École supérieure de psychologie appliquée et professionnelle de l’Université Rutgers. En tant que chercheuse, elle s’inté- resse aux disparités raciales et de genre en matière de mesures disciplinaires. Elle étudie actuellement les pratiques restauratives à l’échelle des établissements scolaires, ainsi que l’apprentissage social et émotionnel fondé sur l’équité. Elle est l’auteure de plus de 50 articles dans des revues à comité de lecture et de nombreux chapitres d’ouvrages. Elle a récemment reçu le prix Joseph E. Zins pour contribution exceptionnelle en début de carrière du Collectif pour l’apprentissage scolaire, social et émotionnel (Collaborative for Academic, Social and Emotional Learning : CASEL). Courriel : annegreg@gsapp.rutgers.edu

Suzanne Hitchman

Suzanne Hitchman, titulaire d’un master en travail social et travailleuse sociale habilitée, est experte en mise en œuvre stratégique de pratiques restauratives (PR). Son travail porte sur les PR en tant que stratégie en faveur de l’équité, de l’inclusion et de la transformation du climat et de la culture organisationnels. Elle a été responsable de site PR et coach PR pour le district scolaire unifié de San Francisco, et responsable PR à Partnership with Children, où elle a conçu et mis en œuvre des PR pour une école publique secon- daire à Brooklyn, New York. Elle a présenté ses travaux au Bureau de l’éducation de l’État de New York, à l’Université de New York et à l’Association nationale de justice restaurative communautaire (National Association of Community Restorative Justice). Courriel : suzannehitchman@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page