Navigation – Plan du site
Dossier - Les privatisations de l’éducation

Un examen des stratégies d’influence politique du secteur privé sur l’éducation

Understanding corporate influence in education: A review of policy influence strategies
Comprender la influencia del sector privado sobre la educación : un examen de las estrategias de influencia política
Clara Fontdevila et Antoni Verger
Traduction de Sylvaine Herold
p. 39-46

Résumés

Un nombre croissant d’études montre que les acteurs du secteur privé jouent un rôle de plus en plus important dans le processus d’élaboration des politiques éducatives, la plupart du temps en lien avec la progression de l’agenda de la privatisation. Mais les recherches sur les stratégies mobilisées par les acteurs privés demeurent trop peu systématiques et fragmentaires. S’appuyant sur les résultats d’une revue de littérature, cet article identifie quatre stratégies émergentes déployées par le secteur privé dans les processus d’élaboration des politiques éducatives, à savoir : la mobilisation du savoir, la mise en réseau, le soutien aux organisations de terrain et le financement de projets pilotes. Nos résultats suggèrent que le secteur privé s’engage dans des formes de plus en plus subtiles de plaidoyer politique, tout en diversifiant dans le même temps les formes de capital qu’il mobilise à cette fin.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Plan

Mobilisation du savoir
Mise en réseau et courtage
Soutien à des organisations de terrain
Financement de projets pilotes
Hybridation des rôles et bricolage politique

Aperçu du texte

Les acteurs et les intérêts privés sont de plus en plus présents dans le processus d’élaboration des politiques éducatives. Cette présence grandissante doit être comprise en lien avec le passage du gouvernement à la gouvernance, qui a vu l’État renoncer au contrôle exclusif du pilotage et de l’élaboration des politiques publiques. De manière concomitante, on assiste à un tournant politique des entreprises, par laquelle le secteur privé acquiert une importance croissante dans la sphère politique en tant qu’acteur contribuant à la fois à fixer l’agenda et à façonner les politiques (Garsten et Sörbom, 2017). L’étude des efforts mis en œuvre par les entreprises privées pour influencer les politiques publiques s’est récemment imposée comme un domaine de recherche à part entière. Cette vague d’intérêt scientifique suggère que, si l’engagement politique du secteur privé n’est pas quelque chose d’entièrement nouveau, l’ampleur et l’intensité du phénomène sont sans précédent. En outre, les f...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Clara Fontdevila et Antoni Verger, « Un examen des stratégies d’influence politique du secteur privé sur l’éducation », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 82 | 2019, 39-46.

Référence électronique

Clara Fontdevila et Antoni Verger, « Un examen des stratégies d’influence politique du secteur privé sur l’éducation », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 82 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 21 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/ries/9077 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.9077

Haut de page

Auteurs

Clara Fontdevila

Clara Fontdevila est doctorante au sein du département de sociologie de l’Université autonome de Barcelone. Son projet de recherche concerne la négociation de l’ODD 4 de l’Agenda mondial de l’éducation et le développement des indicateurs d’apprentissage globaux associés. Ses centres d’intérêt comprennent les marchés de l’éducation, l’éducation et le développement international, ainsi que la gouvernance mondiale de l’éducation. Elle a participé à différents projets de recherche, notamment un examen systématique de l’économie politique des réformes de privatisation de l’éducation, une étude sur le rôle de la Banque mondiale dans l’élaboration des réformes enseignantes et une recherche sur les écoles privées peu coûteuses au Pérou. Courriel : clara.fontdevila@gmail.com

Antoni Verger

Antoni Verger est professeur associé au département de sociologie de l’Université autonome de Barcelone. Ses recherches portent sur l’étude des relations entre les institutions de la gouvernance mondiale et les politiques éducatives. Ces dernières années, il s’est spécialisé dans l’étude des partenariats public-privé et des politiques de reddition de comptes en éducation. Il est l’un des principaux éditeurs du World Yearbook of Education et du Journal of Education Policy, et il coordonne actuellement le projet REFORMED, financé par le Conseil européen de la recherche « Réformer les écoles : une analyse multiscalaire des politiques en matière d’autonomie et de reddition de comptes dans le secteur éducatif. Courriel : antoni.verger@uab.cat

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page