Navigation – Plan du site
Dossier - Les privatisations de l’éducation

L’éducation en Suède, un secteur d’activité rentable

Making business of education in Sweden
La educación en Suecia, un sector de actividad rentable
Lisbeth Lundahl
Traduction de Sylvaine Herold
p. 66-76

Résumés

Au début des années 1990, la Suède a opéré un changement radical vers un système éducatif fortement décentralisé et tourné vers le marché, qui visait à améliorer la qualité et l’efficacité de l’éducation en termes de résultats et de coûts. Les résultats de ces réformes sont toutefois décevants : ils montrent des résultats scolaires qui diminuent en moyenne au fil du temps et dans les comparaisons internationales, ainsi que la hausse de la ségrégation scolaire. Des données détaillées sur les aspects économiques font néanmoins défaut. Des efforts ont été déployés afin d’atténuer ces évolutions négatives, en renforçant notamment le contrôle et l’évaluation par l’État, mais les principales caractéristiques du système éducatif mis en place dans les années 1990 restent en grande partie inchangées. Cet article décrit brièvement la privatisation et la commercialisation de l’offre éducative en Suède à partir du début des années 1990. Une interrogation centrale porte sur la manière dont ce changement exceptionnellement rapide et d’une portée considérable a été activement et constamment défendu depuis lors.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Plan

Décentralisation, déréglementation et marchandisation en suède
Une évolution décourageante
Une révolution des petits pas
Contexte politique et agents de changement dominants
Les facteurs déterminants de cette transformation
Évolution du contexte social et politique
Évolution des relations de pouvoir et nouveaux agents de changement

Aperçu du texte

Dans de nombreux pays, les quatre décennies passées ont vu le secteur public se transformer sous l’effet des idées néolibérales. Les principales orientations, priorités et manifestations concrètes de cette évolution varient d’un pays à l’autre et au fil du temps, mais la tendance générale est claire : une évolution vers des formes de marchandisation et de privatisation de l’éducation plus poussées et plus répandues (Verger et al., 2016). La marchandisation désigne ici les processus aboutissant à la mise en concurrence de fournisseurs pour mener à bien des missions publiques et/ou au développement de systèmes de pilotage internes sur le modèle du marché et de l’entreprise par des institutions publiques. La privatisation fait plus spécifiquement référence au transfert de responsabilités de l’État vers des acteurs privés, par exemple en ce qui concerne l’offre éducative. Il convient de noter que la marchandisation, par exemple le choix scolaire et la concurrence entre établissements, p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lisbeth Lundahl, « L’éducation en Suède, un secteur d’activité rentable », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 82 | 2019, 66-76.

Référence électronique

Lisbeth Lundahl, « L’éducation en Suède, un secteur d’activité rentable », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 82 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 21 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/ries/9142 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.9142

Haut de page

Auteur

Lisbeth Lundahl

Lisbeth Lundahl est professeur à la faculté de sciences de l’éducation appliquées à l’Université d’Umeå, en Suède. Ses recherches portent sur les politiques éducatives, les politiques de jeunesse ainsi que les parcours d’insertion des jeunes sur le marché du travail. Elle dirige le programme de recherche Education policy and young people´s transitions à l’Université d’Umeå ; elle est aussi l’une des responsables du Nordic Centre Social Justice through Education. Lisbeth Lundahl a été secrétaire générale de l’Association européenne pour la recherche en éducation (European Educational Research Association, EERA) de 2006 à 2008. Elle est aussi l’une des fondatrices de l’Association suédoise pour la recherche en éducation (SWERA). Courriel : lisbeth.lundahl@umu.se

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page