Navigation – Plan du site
Dossier - Les privatisations de l’éducation

Une privatisation par défaut : expansion et enjeux du soutien scolaire privé en Asie

Privatisation by default: The expansion and implications of private supplementary tutoring in Asia
Una privatización por defecto: expansión y retos del apoyo escolar privado en Asia
Mark Bray et Wei Zhang
Traduction de Hélène Bréant
p. 102-112

Résumés

Alors que certaines formes de privatisation reflètent des décisions prises sciemment par les pouvoirs publics de transférer les équilibres du secteur public au marché, l’expansion du soutien scolaire privé transfère ces équilibres par défaut. La croissance de ce secteur constitue une réponse aux demandes des élèves et de leurs familles ; elle procède aussi d’initiatives entrepreneuriales émanant d’entreprises, d’enseignants et de prestataires informels. Du point de vue du système scolaire formel, le soutien scolaire privé n’est pas simplement une activité complémentaire qui avancerait sur des rails parallèles aux siens. En effet, le soutien scolaire influence certains pans du système éducatif dans lesquels il s’infiltre. À vrai dire, cette forme de privatisation par défaut a des conséquences profondes sur les systèmes scolaires et, au-delà, sur le développement économique et social. Cet article met certes l’accent sur l’Asie, mais les messages qu’il porte sont pertinents dans le monde entier.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Plan

L’ampleur et les acteurs du soutien scolaire privé
Des équilibres perturbés au sein du système scolaire
Réguler le soutien scolaire privé
L’état face au micro-néolibéralisme

Aperçu du texte

La note de quête préparatoire à ce numéro de la Revue internationale d’éducation de Sèvres relève que l’on peut identifier de nombreuses formes de privatisation. La privatisation y est définie comme le développement de biens, de fonctions, de responsabilités ou d’opérations de gestion qui étaient précédemment aux mains d’acteurs publics, au premier rang desquels les pouvoirs publics, et qui sont désormais du ressort d’acteurs privés.

Dans ce cadre, le présent article met l’accent sur le soutien scolaire privé qui se développe en parallèle de la scolarité formelle. Certains aspects de ce phénomène sont couramment regroupés sous le vocable « école de l’ombre » (shadow education), car ils imitent la scolarité régulière : lorsque le curriculum évolue dans l’éducation formelle, il évolue aussi dans l’éducation de l’ombre (Aurini et al., 2013 ; Bray, 2011). Notre article s’appuie sur le corpus de littérature consacré à ce sujet – en pleine progression – dont certains éléments ont déjà paru...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mark Bray et Wei Zhang, « Une privatisation par défaut : expansion et enjeux du soutien scolaire privé en Asie », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 82 | 2019, 102-112.

Référence électronique

Mark Bray et Wei Zhang, « Une privatisation par défaut : expansion et enjeux du soutien scolaire privé en Asie », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 82 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 21 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/ries/9201 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.9201

Haut de page

Auteurs

Mark Bray

Mark Bray est Distinguished Chair Professor, titulaire d’une chaire à la faculté des sciences de l’éducation de l’East China Normal University (ECNU) à Shanghai. Il est aussi professeur émérite de l’université de Hong-Kong. Il a débuté sa carrière d’enseignant dans le secondaire au Kenya puis au Nigéria, avant d’occuper des postes au sein des universités d’Édimbourg, de Papouasie-Nouvelle-Guinée et de Londres. En 1986, il s’installe à Hong-Kong, puis se met en disponibilité entre 2006 et 2010 pour prendre la direction de l’Institut international de planification de l’éducation de l’Unesco à Paris. Il rejoint l’ECNU en 2018. Il est aussi l’auteur d’une littérature abondante sur différents aspects du système éducatif de l’ombre et du soutien scolaire privé. Courriel : mbray@hku.hk

Articles du même auteur

Wei Zhang

Wei Zhang est professeure à l’Institute of Curriculum and Instruction (ICI) de l’East China Normal University (ECNU) à Shanghai. Elle est aussi membre du collège qui dirige le CIRIST, Centre pour la recherche internationale sur le soutien scolaire au sein de l’ICI. Elle est titulaire d’un doctorat obtenu à l’Université de Hong-Kong, dont elle a ensuite dirigé le Centre de recherche comparative en éducation (Comparative Education Research Centre, CERC). Elle a publié de nombreux articles sur l’école de l’ombre dans une perspective comparative et mène des recherches sur ce sujet au Cambodge, au Danemark, en Chine continentale, à Hong-Kong, au Japon et au Myanmar. Courriel : wzhang@ed.ecnu.edu.cn

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page