Navigation – Plan du site

AccueilNuméros84Dossier - Croyances et pratiques ...Quelles approches pédagogiques so...

Dossier - Croyances et pratiques professionnelles des enseignants

Quelles approches pédagogiques sous-tendent les pratiques des futurs enseignants belges francophones ?

What approaches to teaching underpin the practices of future French-speaking Belgian teachers?
¿Qué aproximaciones pedagógicas determinan las prácticas de los futuros docentes belgas francófonos?
Chloé Gravé, Marie Bocquillon, Nathanaël Friant et Marc Demeuse

Résumés

L’ancien débat relatif aux approches pédagogiques oppose aujourd’hui les auteurs mettant en évidence l’efficacité de l’enseignement explicite et ceux d’orientation socioconstructiviste, peu d’auteurs se revendiquant d’une approche transmissive. Cet article examine dans quelle mesure les futurs enseignants de différentes institutions de formation de Belgique francophone (hautes écoles et universités) adhèrent à ces trois approches. Sur la base d’un questionnaire adapté de celui de Wanlin et Crahay, les résultats indiquent que plus les futurs enseignants du primaire avancent dans leurs études, plus ils sont favorables à une approche socioconstructiviste et moins favorables que ceux du secondaire inférieur à une approche transmissive. Les futurs enseignants du secondaire supérieur, formés à l’université, sont le moins favorables à une approche socioconstructiviste. Quant à l’approche explicite, elle est encore peu présente dans la formation initiale des enseignants belges.

Haut de page

Notes de l’auteur

Ce texte fait l’objet d’une publication plus développée, notamment par rapport aux résultats et aux aspects méthodologiques, en langue anglaise : Gravé, C., Bocquillon, M., Friant, N., & Demeuse, M. (2020). « Pre-service teachers’ conceptions on explicit, socioconstructivist and transmissive approaches to teaching and learning in French Speaking Belgium ». In J. Madalińska-Michalak (Ed.), Studies on Quality Teachers and Quality Teacher Education. Warsaw : Foundation for the Development of the Education System.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2022.

Plan

Cadre théorique
Les approches socioconstructiviste, transmissive et explicite
Conceptions des enseignants et influence de leur formation
Mesurer les conceptions des enseignants
Méthodologie
Échantillon
Questionnaire
Résultats

Aperçu du texte

À côté d’un corps de connaissances théoriques et empiriques, plus ou moins partagées et validées, chaque professionnel adopte une démarche qui se base, en partie, sur ses croyances et celles du ou des groupes au(x)quel(s) il appartient ou s’affilie. Celles-ci sont influencées par de nombreuses sources, y compris extra-professionnelles. Nous préférons, pour notre part, utiliser le terme « conception » qui nous semble moins péjoratif, même si, comme le souligne Pajares (1992), il existe de nombreux synonymes du terme « conceptions » : opinions, valeurs, mais aussi croyances… Vause (2009) définit les conceptions comme des idées préconçues, des théories tirées de diverses sources, des généralisations d’expérience personnelle qui permettent à l’enseignant d’agir et de justifier cette action. Les conceptions recouvrent donc bien aussi des croyances, mais ne s’y limitent pas.

Comme les croyances, les conceptions ne sont pas directement observables ou mesurables et doivent donc être déduites...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Chloé Gravé, Marie Bocquillon, Nathanaël Friant et Marc Demeuse, « Quelles approches pédagogiques sous-tendent les pratiques des futurs enseignants belges francophones ? »Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 84 | septembre 2020, mis en ligne le 01 septembre 2022, consulté le 26 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/ries/9673 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.9673

Haut de page

Auteurs

Chloé Gravé

Chloé Gravé est institutrice primaire en Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 2015. En parallèle, elle a entrepris des études en sciences de l’éducation à l’Université de Mons (Belgique). Lors de sa dernière année d’étude, elle a fait une recherche dont le but était d’identifier les conceptions pédagogiques de futurs enseignants sur base d’un travail de Wanlin et Crahay (2015). Une fois diplômée, elle a travaillé au sein de l’Institut d’administration scolaire de l’Université de Mons pour poursuivre cette recherche. Actuellement, elle enseigne dans une école primaire. Courriel : chloe.grave@hotmail.com

Marie Bocquillon

Marie Bocquillon est assistante sous mandat au sein de l’Institut d’administration scolaire de l’Université de Mons, Belgique. Ses recherches portent sur la formation initiale des enseignants de l’enseignement secondaire supérieur. Elle intervient aussi dans l’encadrement des travaux pratiques, des stages et des mémoires des étudiants de master en sciences de l’éducation. Elle dispense également des formations continuées relatives à l’éducation fondée sur des données probantes dans des écoles primaires et secondaires. Courriel : Marie.BOCQUILLON@umons.ac.be

Nathanaël Friant

Nathanaël Friant est chargé de cours à l’Université libre de Bruxelles. Ses recherches portent sur ce qui touche au caractère juste et équitable des systèmes éducatifs tant au niveau des politiques éducatives en Belgique francophone que dans différents pays européens. Il a également travaillé sur le sentiment des usagers d’être traités avec justice, sur les ségrégations scolaires, sur le quasi-marché scolaire belge francophone et sur les représentations sociales des usagers du système éducatif belge francophone. Courriel : nathanael.friant@ulb.ac.be

Marc Demeuse

Marc Demeuse est professeur à l’Université de Mons (Belgique) et vice-recteur à l’enseignement. Il y dirige l’Institut d’administration scolaire. Psychologue et statisticien, il consacre une partie de ses recherches aux politiques ciblées (éducation prioritaire) et à la formation des enseignants. Il participe, comme expert, à différentes commissions et organes de pilotage du système éducatif belge francophone, a été président du conseil d’école de l’école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) de Lorraine. Il est membre du conseil scientifique de l’éducation nationale (France). Courriel : Marc.DEMEUSE@umons.ac.be

Articles du même auteur

  • Le curriculum oublié [Texte intégral]
    Analyse comparée des programmes de sciences en Belgique francophone
    Forgotten curriculum. A comparative analysis of science programmes in French-speaking Belgium
    El currículum olvidado. Análisis comparado de los programas de ciencias en la Bélgica francófona
    Paru dans Revue internationale d’éducation de Sèvres, 56 | avril 2011
  • Careers Advice at School in the French Community in Belgium
    La orientación escolar en la Comunidad francesa de Bélgica
    Paru dans Revue internationale d’éducation de Sèvres, 38 | avril 2005
Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre international d’études pédagogiques
  • Logo ERIH PLUS | NSD
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search