Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

Rives méditerranéennes ouvre sa ligne éditoriale à des dossiers thématiques proposés par un.e ou deux chercheur.e.s qui en assurent la coordination. La revue est plus particulièrement tournée vers la connaissance historique et géographique du monde méditerranéen. Elle entend encourager le lancement de projets scientifiques nouveaux sur des thématiques originales et transversales à son aire de spécialisation. La revue définit la Méditerranée comme une aire géographique, une projection de la Méditerranée ailleurs et l’ailleurs en Méditerranée, et l’envisage dans une vision comparatiste. Le comité de rédaction est composé de 14 personnes représentatives des champs disciplinaires de l’histoire, la sociologie, la géographie–aménagement du territoire, l’histoire de l’art et des lettres. Le comité scientifique, réuni une fois par an à Aix-en-Provence est composé de 10 membres, représentatifs des mêmes domaines que le comité de rédaction. Rives méditerranéennes est éditée par les Presses Universitaires de Provence.

Dernier numéro en ligne
60 | 2020
La construction d’une culture de l’intimité familiale

Le cas de l’Italie contemporaine, XXe-XXIe siècle
Sous la direction de Enrica Asquer et Laura Odasso
Couverture, Rives Méditerranéennes, 60, 2020
Informations sur cette image
Crédits : Source : Biblioteca Comunale Sormani, Milan, cote DQUA.R PER 1088, S23292. Images photografiées par Enrica Asquer. Photomontage de la couverture et mise en page Jean-Bernard Cholbi - PUP

 Ce numéro de Rives Méditerranéenne interroge la construction d’une culture de l’intimité familiale qui a accompagné les changements du « faire famille » dans l’Italie contemporaine. Par des analyses interdisciplinaires d’un matériau empirique divers – dossiers juridiques, archives politiques et médiatiques, ethnographies des parcours familiaux, récits d’expériences et de vie féminins – et la mise en perspective de la littérature existante, il offre au lecteur des pistes pour démêler les entrelacs des pratiques intimes et des discours publics. Il présente les tensions qui se nouent autour de l’institution familiale et les enjeux de sa production politique et publique. Au cours du xxe siècle, l’intimité familiale se déplace au cœur de l’attention publique et soulève l’intérêt de l’État, de l’Église catholique, des mouvements sociaux, de la presse et d’experts variés préoccupés de la reproduction nationale. Or le contrôle de la sexualité et de la formation des unions, la redéfinition de la parentalité et l’encadrement de la filiation s’accompagnent de l’apparition d’acteurs qui étaient auparavant moins visibles – les enfants, les femmes et les étrangers.

Notes de la rédaction

 La revue remercie Anna Bellavitis et Gilles Frigoli pour le suivi du dossier thématique de ce numéro.

  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search