Navigation – Plan du site
Dossier : Au cœur des mutations du négoce en Méditerranée

The coral trade in Smyrna at the end of the 17th century as seen through several of François Garnier’s business deals

Olivier Raveux
p. 135-151

Résumés

L’analyse des ventes de corail en grains du marchand marseillais François Garnier et de son commissionnaire François Tiran à Smyrne autour de l’année 1680 donne à voir la variété des maillons et des moyens de la circulation des marchandises dans le commerce eurasiatique de l’époque moderne. Elle permet de saisir les ressorts de l’activité commerciale dans la principale échelle levantine du xviie siècle finissant et de cerner les capacités d’action des hommes qui en ont la charge. L’objectif est d’approcher au plus près les acteurs du négoce, d’examiner leurs pratiques marchandes et les rouages complexes de l’échange. Ce travail se penche notamment sur le travail des négociants marseillais et arméniens dans une niche commerciale difficile mais lucrative.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Notes de la rédaction

Ce texte est la version anglaise d’un article légèrement remanié initialement paru dans un ouvrage collectif sous le titre « Du corail de Méditerranée pour l’Asie. Les ventes du marchand marseillais François Garnier à Smyrne vers 1680 » (dans Xavier Daumalin, et alii (dir.), La mer en partage, Aix-Marseille, PUP, 2016, p. 343-357). Nous remercions les coordinateurs de l’ouvrage de nous avoir permis cette nouvelle publication, ainsi que Caroline Stephens pour son travail de traduction. / This text is an english version of an article originally published in french under the title « Du corail de Méditerranée pour l’Asie. Les ventes du marchand marseillais François Garnier à Smyrne vers 1680 » (in Xavier Daumalin, et alii (dir.), La mer en partage, Aix-Marseille, PUP, 2016, p. 343-357). We thank the coordinators of the book for allowing us to republish it here in english version and Caroline Stephens to her translation.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Marseilles-Smyrna: a segment of the Eurasian coral trade
Coral, a commodity of Eurasian trade
The awakening of Marseilles within the coral sector
Smyrna: a redistribution gateway to Inner Asia
A merchant and his commission agent
François Garnier, a coral merchant from Marseilles
François Tiran, a commission agent from the inner circle
Clients and competition
Armenian buyers
Competition between Marseilles traders and Armenians
The “wheels of commerce” and profits
Bartering
Double-trigger profits to be built over time

Aperçu du texte

Baltic amber, Bahrain pearls, Mediterranean red coral... As commodities combining the appeal and preciousness of a rare and distant product, Neptune’s treasures often played an important role in the intercontinental exchanges of the early modern period. However, although these commercial products were at the heart of trade in the early days of globalisation, they have not been the focus of many studies. If one examines the export of Mediterranean red coral to Asia, the major works in recent decades have focused above all on highlighting the role played by Jewish merchants, portraying their ability to set up intercultural business networks, and analysing their business activities via trans-oceanic trading. This focus of research on a commercial group and on the Atlantic has led to a certain amnesia on the subject, in particular on the permanence of the old coral route to Asia, which linked the European ports of the western Mediterranean basin to the Ports of the Levant and, overland ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Raveux, « The coral trade in Smyrna at the end of the 17th century as seen through several of François Garnier’s business deals  », Rives méditerranéennes, 59 | 2019, 135-151.

Référence électronique

Olivier Raveux, « The coral trade in Smyrna at the end of the 17th century as seen through several of François Garnier’s business deals  », Rives méditerranéennes [En ligne], 59 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 14 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rives/7026 ; DOI : 10.4000/rives.7026

Haut de page

Auteur

Olivier Raveux

CNRS, Aix Marseille Université, UMR TELEMMe, Aix-en-Provence, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals