Navigation – Plan du site
Dossier

L’ère de l’intimité : Un nouvel agenda pour l’histoire de la famille dans l’Italie contemporaine

Enrica Asquer
p. 61-89

Résumés

L’article présente une réflexion critique sur l’historiographie dédiée aux relations familiales en Italie au xxe siècle, dans le but de tracer un nouvel agenda de recherche capable d’aller au-delà des résultats obtenus lors de la saison productive des années 1980. À la lumière de l’histoire culturelle et du genre, l’article propose d’adopter une perspective moins centrée sur les reconstructions linéaires et plus attentive à éclairer les conflits sociaux qui traversent la définition même de la famille et de l’intimité. À partir de deux thèmes emblématiques, les pratiques de consommation et les comportements reproductifs, l’article aborde ensuite la question d’ordre méthodologique posée par l’affaiblissement progressif de l’histoire sociale et souligne la nécessité d’une imbrication étroite entre le « social » et le « culturel ».

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Changements de perspective
Légale, naturelle, normale, traditionnelle : la famille conjugale intime entre normes, politiques sociales et discours public
Entre histoire culturelle et histoire sociale : la consommation dans la vie familiale
Famille désirée, travail de soin et « liens forts »
Conclusions : familisme et intimité, entre culture et pratiques

Aperçu du texte

Changements de perspective

À l’aube des années 1990, l’histoire de la famille pouvait apparaître facilement comme « a booming scholarly industry in Italy », comme la définissaient Marzio Barbagli et David Kertzer, dans l’introduction d’un numéro spécial du Journal of Family History qui se proposait de dresser un premier bilan des recherches italiennes.

En effet, les raisons d’être optimiste ne manquaient alors pas. En 1984, Marzio Barbagli avait publié Sotto lo stesso tetto. Mutamenti della famiglia in Italia dal XV al XX secolo, un texte qui, bien qu’écrit par un sociologue, devait devenir un pilier de l’historiographie italienne sur le sujet. En outre, des signaux encourageants provenaient de nombreux chantiers de recherche ouverts, ce dont le numéro spécial, mentionné auparavant, rendait compte : les questions démographiques dans une Italie qui, au début des années 1990, présentait un des plus bas taux de fécondité au monde ; les discussions sur la variété caractérisant les types d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Enrica Asquer, « L’ère de l’intimité : Un nouvel agenda pour l’histoire de la famille dans l’Italie contemporaine », Rives méditerranéennes, 60 | 2020, 61-89.

Référence électronique

Enrica Asquer, « L’ère de l’intimité : Un nouvel agenda pour l’histoire de la famille dans l’Italie contemporaine », Rives méditerranéennes [En ligne], 60 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 11 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/rives/7357 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rives.7357

Haut de page

Auteur

Enrica Asquer

Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, Université de Gênes

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals