Skip to navigation – Site map

HomeNuméros60VariaÉlites et société politique dans ...

Varia

Élites et société politique dans l’Italie méridionale péninsulaire entre XIIIe et XVe siècle

Serena Morelli
p. 135-164

Abstracts

This article reflects on a historiographic tradition that has blamed the long reign of Angevin for the formation of power groups destined to form the political elites of the continental Mezzogiorno in a crystallized picture, already in the fourteenth century. Through the main lines of research followed in recent years, which have led to a complete renewal of angioinist historiography, it investigates both the relationship with the court and the service regis, the role of the capital and the urban and stately contexts. The aim is that of identifying chronological hairpins, whether there were, that helped to define the identity aspects of political power groups between the end of the 13th century and the middle of the 15th century.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2022.
Read it

Outline

Officiers et administration
La société de cour
Les classes politiques de la capitale : la noblesse de « siège »
Les périphéries du Royaume : les universités
Les périphéries du Royaume : le milieu seigneurial
Des questions ouvertes

First lines

À première vue, l’objet du présent article n’est pas nouveau, à savoir les classes dirigeantes du Mezzogiorno au temps de la première dynastie angevine (1266‑1435). Comprenons les élites du Royaume par antonomase, pour la Péninsule. Il s’entend, du moins, pour sa partie continentale après les Vêpres (1282). La question de ces classes dirigeantes a été abordée sous des angles multiples. Mais ils ont été souvent conditionnés par la conviction que les Anjou, à proportion de leur longue permanence au pouvoir durant des années riches en événements décisifs pour l’Occident, auraient déterminé les traits fondamentaux de la société méridionale. Pour nuancer cette vision simplificatrice, l’analyse des classes politiques du Mezzogiorno angevin exige de préciser d’abord plusieurs facteurs de nature générale, comme le rôle et le développement d’un corps d’officiers, la diffusion d’un cursus studiorum et certains phénomènes de mobilité sociale liés à l’accès aux offices. De fait, ces divers élém...

Top of page

References

Bibliographical reference

Serena Morelli, « Élites et société politique dans l’Italie méridionale péninsulaire entre XIIIe et XVe siècle », Rives méditerranéennes, 60 | 2020, 135-164.

Electronic reference

Serena Morelli, « Élites et société politique dans l’Italie méridionale péninsulaire entre XIIIe et XVe siècle », Rives méditerranéennes [Online], 60 | 2020, Online since 01 January 2022, connection on 29 September 2020. URL : http://journals.openedition.org/rives/7463 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rives.7463

Top of page

About the author

Serena Morelli

Università della Campania « Luigi Vanvitelli », Naples, Italie

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search