Navigation – Plan du site

AccueilLa revueColloque « Montpellier et Paris, ...

Colloque « Montpellier et Paris, cités savantes. Pour une histoire comparée de Romania et de la RLaR »

À l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance de la Revue des Langues romanes (1870) et de la Romania (1872), les rédactions des deux revues organisent un double colloque. Un premier volet se déroulera à Montpellier les 14 et 15 octobre 2021.

L’intensité du moment historique permet peut-être d’expliquer la naissance des deux revues, qui sont à l’origine de la philologie romane française. Le conflit franco-prussien, et la guerre civile qui s’ensuivit, ne semblent guère laisser douter de l’existence d’enjeux culturels et politiques au sein de cette double fondation. Les préoccupations scientifiques emboîtent ainsi le pas au besoin de réappropriation d’un patrimoine linguistique et littéraire que les Allemands, avec la fondation de la Romanistique, avaient déjà commencé à étudier en associant l’enthousiasme romantique à la méthode positiviste. Les premiers philologues parisiens s’étaient formés outre-Rhin et la Société des Langues Romanes obtiendra en 1875 la création à Montpellier de deux chaires consacrées à l’oc et à l’oïl après avoir pointé l’existence de ces mêmes enseignements à l’étranger.

Les deux revues constituent, en quelque sorte, le front commun de la philologie romane française mais leurs rapports réciproques ne seront pas toujours au beau fixe, loin de là. Leurs relations reflètent, elles aussi, la conjoncture historique : si Charles de Tourtoulon et Octavien Bringuier étudient la frontière, ancienne et moderne, entre oc et oïl, Gaston Paris ne saurait admettre l’existence de deux langues sur le territoire national. D’emblée, le périmètre de Romania n’a pour valeur sûre que le Moyen âge, alors que la Revue des langues romanes s’ouvre aux « dialectes modernes » et, soutenue par la conjoncture félibréenne, allie la philologie à la création littéraire.

Ce sont donc les aspects scientifiques, historiques et politiques qui pourront être étudiés à partir de l’analyse comparée des deux revues qui font l’objet du présent appel à communications. Il sera ainsi question de s’interroger :

    • 1 L’expression est de Jean-Léo Léonard RLaR, 2020-1 sous presse.

    sur le dialogue incessant des comptes rendus et des correspondances croisées afin de « dépasser la surface du style pour restituer la profondeur épistémologique au sein des polémiques savantes1 ».

  • sur la dialectique entre restriction progressive des domaines scientifiques et conservation d’un domaine systémique de recherche, telle qu’on peut l’observer à partir de la lecture des deux revues.

  • sur les personnalités qui intervinrent dans l’une ou l’autre revue, parfois les deux, comme par exemple, les philologues Camille Chabaneau, Jules Ronjat, Albert Dauzat, Mario Roques, Antoine Thomas, Félix Lecoy.

  • sur l’ouverture des deux revues à l’international avec la participation directe de chercheurs issus d’autres traditions comme le romaniste italien Giulio Bertoni ou de linguistes français particulièrement versés dans le domaine roman comme l’hispaniste Bernard Pottier.

Comités et calendrier

Comité d’organisation : Gilda Caiti-Russo, Jean-François Courouau, Valérie Fasseur, Sandrine Hériché-Pradeau, Sylvie Lefèvre, Catherine Nicolas, Gilles Siouffi, Jean-René Valette.

Comité d’honneur : Stefano Asperti, Mercedes Brea, Philippe Gardy, Simon Gaunt, Gérard Gouiran, Geneviève Hasenohr, Lino Leonardi, Philippe Martel, Linda Paterson, Isabel de Riquer, Claire Torreilles, Richard Trachsler, Fabio Zinelli, Michel Zink.

La date limite pour l’envoi des propositions est 31 janvier 2021.

Les notifications d’acceptation seront envoyées pour le 15 mars 2021.

Contact : catherine.nicolas@univ-montp3.fr.

Bibliographie

(non exhaustive et susceptible d’évoluer)

Bähler Ursula (éd.) 2015. Karl Bartsch–Gaston Paris. Correspondance. Entièrement revue et complétée à partir de l’édition de Mario Roques, Firenze, Edizioni del Galluzzo per la Fondazione Ezio Franceschini, [L’Europe des Philologues. Correspondances, 2].

Bähler Ursula et Corbellari Alain (éds.) 2009. Gaston Paris-Joseph Bédier, Correspondance, Firenze, Edizioni del Galluzzo per la Fondazione Ezio Franceschini [L’Europe des philologues. Correspondances, 1].

Bergounioux, Gabriel 2001. « Les enjeux de la fondation de la Revue des langues romanes », Autour de la « Revue des langues romanes », RLaR, CV, n° 1, 385-407.

Boutan, Pierre 2001. « Théorie linguistique et questions d’enseignement dans la Revue des langues romanes (1870-1945) : Bréal-Grammont et retour », Autour de la « Revue des langues romanes », RLaR, CV, n° 1, 455-476.

Bouvier, Jean-Claude 2001. « Jules Ronjat et la Revue des langues romanes », Autour de la « Revue des langues romanes », RLaR, CV, n°1, 491-502.

Brun-Trigaud Guylaine 2001. « Revue des langues romanes et Romania : échanges de comptes rendus », Autour de la « Revue des langues romanes », RLaR, CV, n° 1, 429-454.

Caiti-Russo, Gilda (dir.) 2020. « À propos de la Revue des langues romanes », RLaR, CXXIV, n°1 (sous presse). Pré-print https://doi.org/10.4000/rlr.2903.

DÉcimo Marc, « Un Jalon dans l’institutionnalisation du romantisme en province : la création de la Société et de la Revue des Langues Romanes vue à travers divers fragments de la correspondance reçue par Mistral entre 1868 et 1883 », Autour de la « Revue des langues romanes », RLaR, CV, n° 1, 409-427.

Fryba-Reber Anne-Marguerite, 2001. « Maurice Grammont, Antoine Meillet et l’institutionnalisation de la linguistique en France », Autour de la Revue des langues romanes, RLaR, CV, n°1, 503-515.

Gardy, Philippe 2001. « La création littéraire occitane contemporaine des années 1870-1900 de la Revue des langues romanes. Une composante incongrue dans une publication d’études romanes ? », RLaR, CV, n° 1, 335-365.

Gauthier, Claudine, 2008. « Le folklore dans Romania (1872-1920) », Bérose. Encyclopédie internationale des histoires de l'anthropologie, en ligne : http://www.berose.fr/article257.html.

Gauthier, Claudine, 2008. « Romania. Historique », in Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l'anthropologie, en ligne : http://www.berose.fr/article256.html.

Guyot-Bachy Isabelle et Moeglin Jean-Marie (éd.) 2012. La naissance de la médiévistique. Les historiens et leurs sources en Europe au Moyen Age (xixe-début du xxe siècle). Actes du colloque de Nancy, 8-10 novembre 2012, Genève, Droz [Hautes Études médiévales et modernes].

Martel, Philippe 1988. « Revue des Langues Romanes » Romanische Forschungen 100. 1-3 (1988), 246-257.

Martel Philippe et Boutan Pierre 2001. « Autour de la Revue des langues romanes », RLaR, CV, n°1, 331-334.

Martel, Philippe 2001. « Prophète en son pays ? La Revue des langues romanes vue de Montpellier », Autour de la «Revue des langues romanes », RLaR, CV, n° 1, 367-383.

Martel, Philippe 2010. Les félibres et leur temps ; Renaissance d’oc et opinion (1850-1914), Bordeaux, PUB.

Monfrin Jacques 1988. « Romania », Romanische Forschungen n° 100, 1-3, 263-281.

Ridoux Charles 2020. Paul Meyer — Gaston Paris, Correspondance. Avec la collaboration d’Ursula Bähler et d’Alain Corbellari, Firenze, Edizioni del Galluzzo per la Fondazione Ezio Franceschini, [L’Europe des philologues. Correspondances, 3].

Thomas Jean 2001. « Éléments pour une approche statistique de la Revue des langues romanes », Autour de la Revue des Langues Romanes, RLaR, CV, n° 1, 477-489.

Swiggers Pierre 2001. « Dialectologie et méthodologie de la linguistique : Georges Millardet et la Revue des langues romanes », Autour de la Revue des langues romanes, RLaR, CV, n° 1, 517-535.

TeuliÉ, Henri (éd.) 1901. Trentième anniversaire de la fondation de la Société des Langues Romanes. Compte rendu des fêtes. Pièces et mémoires couronnés (Concours et Prix Boucherie). Communications faites au Congrès des Langues Romanes. Montpellier, Imprimerie centrale du Midi (Hamelin frères).

Zantedeschi, Francesca 2012. « La dialectologie avant sa disciplinarisation ; la Société pour l’Étude des Langues Romanes, Romania et le statut de la langue d’oc », Supplément électronique à la revue Histoire, Épistémologie, Langage, Dossier n° 5.

Haut de page

Notes

1 L’expression est de Jean-Léo Léonard RLaR, 2020-1 sous presse.

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de la Méditerranée
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search