Navigation – Plan du site
Yves Rouquette (1936-2015) engagement et création littéraire
De l’engagement à la création littéraire

Yves Rouquette : poème et première personne

Joëlle Ginestet
p. 435-460

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2018.

Plan

Regard vers l’extérieur de la sphère occitane
Écrire sans a priori esthétique
En s’imprégnant de son temps
En lisant Aimé Césaire
En lisant Joseph Sébastien Pons
Une première personne et ses morts
Le « je » fragile conquérant
L’ineffable figure paternelle
L’acceptation
Tourments et émerveillements de la première personne
L’outil de travail
Le « je » et la foi
Le « je » et la mort
Le « je » et la parole
Un « je » en métamorphose
Un « je » du côté du vivant
Conclusion

Aperçu du texte

S’engager pour s’inventer face à un temps vécu irréversible, pour ne pas devenir un apolitique, un adepte de la non-pensée, de la nostalgie, du répétitif pour ne pas être inutilement satisfait. Au lieu de tomber dans le dolorisme nostalgique suscité par la disparition progressive de la langue et de la parole et, sans nier cette souffrance, clamer l’insurrection des mots. Pour essayer de mieux cerner la première personne des écrits d’Yves Rouquette (Ives Roqueta), il est nécessaire d’effectuer un mouvement vers l’extérieur du monde linguistique, littéraire et artistique occitan de manière à tenter de mieux comprendre le caractère de son écriture qu’il a voulue « publica » dès son recueil L’Escriveire public (1958). Publique, certes, mais nous savons qu’elle est ensuite devenue une « écriture publique ou pas » comme l’indique le titre du recueil L’Escritura, publica o pas (1988) qui réunit des poèmes de 1972 à 1987 et auquel Pas que la fam — La faim, seule 1958-2004 (2005) a pu être a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joëlle Ginestet, « Yves Rouquette : poème et première personne », Revue des langues romanes, Tome CXXI N°2 | 2017, 435-460.

Référence électronique

Joëlle Ginestet, « Yves Rouquette : poème et première personne », Revue des langues romanes [En ligne], Tome CXXI N°2 | 2017, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 18 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/rlr/456 ; DOI : 10.4000/rlr.456

Haut de page

Auteur

Joëlle Ginestet

Université Toulouse-Jean Jaurès, ELH-PLH

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La Revue des langues romanes est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de la Méditerranée
  • OpenEdition Journals