Navigation – Plan du site

AccueilNuméros37-1À propos de livresCoquet Michèle, Derlon Brigitte, ...

À propos de livres

Coquet Michèle, Derlon Brigitte, Jeudy-Ballini Monique, Dir., Les cultures à l’œuvre rencontrées en art,

Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’Homme, Biro Éditeur, 2005, 414 p.
Yves Laberge
p. 168-169

Texte intégral

1 Peut-on étudier l’art autrement qu’en ayant recours aux approches théoriques lé­guées par la philosophie et l’histoire de l’art ? Dans ce livre dense, une vingtaine de chercheurs, an­thropologues, sociologues, mais aussi quelques historiens de l’art, ont voulu analyser autre­ment des œuvres significatives, selon des perspectives renou­velées. Cet ouvrage subdivisé en six parties comprend 17 chapitres et un épilogue.

2 La première partie propose de revoir la théorie de l’agency, émanant d’un chercheur influent mais peu connu dans la francophonie, Alfred Gell (1945-1997), qui reven­diquait une véritable anthropologie de l’art, où celui-ci serait d’abord considéré comme un moyen d’action pour l’artiste, particulièrement en contexte non occidental (p.12). Le premier chapitre, de l’anthropologue Robert Layton, dresse un bilan, à partir du constat initial de Gell, impliquant une critique du structuralisme et de la sémiotique (p.29). On poursuit en étudiant le rôle du symbolique dans l’art selon Durkheim, Lévi-Strauss et Bourdieu. L’étude de la dimension symbolique revient d’ailleurs dans plu­sieurs chapi­tres : Olivia Kindl étudie aussi les formes symboliques du “Nierika”, pro­longeant la réflexion de Panofsky (p.238).

3 Plus proches de la sociologie, les deuxième et troisième parties portent sur la com­mer­cialisation et la réception de l’art. Parmi les chapitres les plus fertiles, Brigitte Der­lon et Monique Jeudy-Ballini ont examiné « l’expérience esthétique chez les collection­neurs d’art primitif », afin de comprendre la perception, l’émotion, voire le charme pou­vant émaner des objets (par exemple une statuette africaine) recueillis par un collec­tion­neur (chap.8). L’analyse fournit une réflexion riche sur le symbolique, le sacré, le rite, dont les bases pourraient certainement servir de cadre méthodologique pour des re­cherches futures (p.155).

4 Les parties 4 et 5 sont principalement consacrées aux modes de réappropriation de l’art “primitif” par les Occidentaux : collectionneurs, artistes, et autres interprètes de cet art. Une dizaine de chapitres présentent des études de cas : les bronziers de Ouaga­dougou au Burkina Faso (chap.9), les Huichol du Mexique (chap.12). Près de la moitié des 17 chapitres sont en anglais. Parmi ceux-ci, des chercheurs canadiens mais non fran­cophones ont étudié l’art des Inuits du Grand Nord canadien et les productions des au­tochtones du Nord-Ouest américain. La lecture de ces chapitres parfois pointus s’avère stimulante et contient souvent plus qu’une simple étude ethnogra­phique : les A. articu­lent leur cadre conceptuel et exposent clairement leurs appro­ches métho­dologiques.

5 La sixième et dernière partie se veut plus théorique et réunit des perspectives inter­disciplinaires très intéressantes. Au chapitre 14, l’anthropologue australienne Margaret Jolly ébauche une définition de l’Art océanien, comprenant des expressions aussi diver­ses que celles provenant de Fiji, de la Papouasie, de la Nouvelle-Calédonie (p.273).

6 Cet ouvrage de haut niveau conviendra principalement aux chercheurs et aux thé­sards voulant découvrir d’autres approches théoriques pour étudier l’art, les ins­ti­tutions artistiques, et particulièrement les formes artistiques non occidentales. La fac­ture du livre est élégante ; on y trouve en outre une cinquantaine de photographies. Si­gnalons enfin qu’en dépit des simi­litudes, la maison d’édition du présent ouvrage ne saurait être confondue avec les Éditions Adam Biro.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Laberge, « Coquet Michèle, Derlon Brigitte, Jeudy-Ballini Monique, Dir., Les cultures à l’œuvre rencontrées en art, »Recherches sociologiques et anthropologiques, 37-1 | 2006, 168-169.

Référence électronique

Yves Laberge, « Coquet Michèle, Derlon Brigitte, Jeudy-Ballini Monique, Dir., Les cultures à l’œuvre rencontrées en art, »Recherches sociologiques et anthropologiques [En ligne], 37-1 | 2006, mis en ligne le 17 mars 2011, consulté le 05 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/rsa/624 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rsa.624

Haut de page

Auteur

Yves Laberge

Institut québécois des Hautes études internationales, Québec

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Recherches sociologiques et anthropologiques
  • Logo Fondation universitaire
  • Logo Fonds de la Recherche Scientifique
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search