Navigation – Plan du site

Liminaire

Isabel Iribarren
p. 457-458

Texte intégral

1Un des rôles de l’historien n’est-il pas de donner accès à la complexité des événements et des sociétés humaines, le situant ainsi d’emblée en réaction à des représentations caricaturales, relevant de clichés ? Le présent numéro de la Revue des Sciences Religieuses en est, c’est notre souhait, une illustration. Les perceptions, plus ou moins critiques, que les sociétés occidentales ont aujourd’hui de l’Islam, que ce soit dans son contenu religieux, dans ses manifestations politiques ou ses traits sociaux, ne sont pas sans trahir l’héritage d’attitudes médiévales face à l’Islam. Contournant à dessein le thème des croisades, dont la mention quasi atavique par chrétiens et musulmans masque, plus qu’elle n’éclaire, la complexité des liens millénaires entre chrétiens et musulmans, ce numéro se propose de réunir un ensemble assez divers de contributions sur les perceptions et les rapports que les chrétiens médiévaux entretenaient avec les musulmans, depuis les premiers siècles de l’Islam jusqu’aux années préludant à l’Empire Ottoman.

2Parmi la diversité d’approches et des thèmes explorés, deux questions se dégagent. D’abord, celle des contacts entre les deux populations, musulmane et chrétienne, entre coexistence, dialogue ou confrontation. Sur ce point on lira les témoignages contrastés des marchands voyageant et séjournant en Égypte et en Syrie, présenté par Damien Coulon, ou ceux, au XIIIe siècle, de voyageurs en Terre Sainte, examinés par Camille Rouxpetel. Mais s’ouvre aussi la question de la connaissance que les milieux chrétiens souhaitaient ou pouvaient effectivement avoir de cette religion nouvelle. Les traductions du Coran produites entre le XIIe et le XVe s. suscitent aujourd’hui l’intérêt de chercheurs comme B. Grévin : outre l’évolution des réflexions sur les fondements de la traduction, la connaissance de l’exégèse et la culture islamique suppose des relations entre les différentes communautés, musulmane, chrétienne et juive. Si l’on regarde du côté de la péninsule ibérique, lieu d’une « coexistence » durable, les textes mozarabes présentés par Marie-Thérèse Urvoy montrent que cette cohabitation est aussi celle d’une mixité culturelle et religieuse et d’un regard critique mutuel. Au XIIIe s., dans les mêmes contrées, s’impose la figure singulière du catalan Raymond Llull, dont l’attitude envers l’islam oscille, comme nous le montre O. Cruz de la Palma, entre émulation littéraire et défi doctrinal. Autour des mêmes années, l’Église intègre une image apocalyptique de l’islam promise à un long avenir, où ce dernier sera perçu comme l’ennemi par excellence. Comme le montre Gian Luca Potestà, l’adoption de ce cliché par le pape Innocent III remonte en ligne directe aux prophéties de Joachim de Flore, diffusées en Occident par une tradition d’écrits sybillins et apocalyptiques. Un dernier article, dû à Astérios Argyriou, nous introduit dans le monde orthodoxe au moment de la prise de Constantinople en 1453, où les dialogues, réels ou fictifs, entre chrétiens et musulmans restent éminemment critiques. Sur la foi de rumeurs à propos de la conversion du sultan Mehmed II, naissent des œuvres où se côtoient volonté de dialogue, apologie de la foi chrétienne et regard critique sur la religion de l’autre.

3Face à la richesse et l’actualité du dossier, que nous laissons au lecteur de découvrir, le nombre de recensions s’est vu restreint, non sans inclure des parutions récentes sur l’islam contemporain, ainsi des livres de Christian Jambet, Le gouvernement divin. Islam et conception politique du monde (Paris, 2016) et d’Amor Cherni, La cité et ses opinions, politique et métaphysique chez Abû Nasr al-Fârâbî (Paris, 2015).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabel Iribarren, « Liminaire », Revue des sciences religieuses, 90/4 | 2016, 457-458.

Référence électronique

Isabel Iribarren, « Liminaire », Revue des sciences religieuses [En ligne], 90/4 | 2016, mis en ligne le 30 septembre 2018, consulté le 17 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rsr/3411 ; DOI : 10.4000/rsr.3411

Haut de page

Auteur

Isabel Iribarren

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page