Navigation – Plan du site
Recensions

Robert barô – Albert viciano – Daniel vigne (éd.), Mort et résurrection dans l'Antiquité chrétienne. De la mort à la vie, l'espérance en la résurrection dans l'Antiquité tardive : histoire, archéologie, liturgie et doctrines

Les Presses universitaires de l'Institut catholique de Toulouse, 2017
Marie-Jo Thiel
p. 618-619
Référence(s) :

Robert Barô - Albert Viciano - Daniel Vigne (éd.), Mort et résurrection dans l'Antiquité chrétienne. De la mort à la vie, l'espérance en la résurrection dans l'Antiquité tardive : histoire, archéologie, liturgie et doctrines. Colloque organisé par la Faculté Antoni Gaudi, Athénée Universitaire Saint Patien (AUSP) (Barcelone, 20-21 novembre 2014), Les Plans-sur-Bex (VD), Parole et Silence - Toulouse, Les Presses universitaires de l'Institut catholique de Toulouse, coll. « Histoire et théologie », 2017, 214 p.

Texte intégral

1Le long sous-titre donne le contenu de cet ouvrage qui est le fruit du colloque organisé à Barcelone en novembre 2014 par la faculté Antoni Gaudi, qui fut le premier de trois colloques consécutifs sur le thème du mystère pascal et de l'espérance en la résurrection. Les deux autres se sont tenus à Lyon les 12 et 13 mars 2015 sur « Entre passion et résurrection, la descente du Christ aux enfers », et à Toulouse les 21 et 22 mai 2015 sur « Résurrection du Christ, transfiguration de l'homme ». Nous sommes ainsi dans des recherches patristiques interuniversitaires.

2L'ouvrage est structuré en huit chapitres. Il convoque des auteurs anciens mais aussi des données archéologiques dans la mesure où ceux-ci révèlent concrètement comment on traitait les corps des morts et en particulier les corps des martyrs. J. Torra propose pour commencer « quelques réflexions théologiques à partir de Pacien de Barcelone », un évêque de la fin du ive siècle, un converti, mais qui n'est pas un théologien spéculatif et qui n'a pas laissé d'écrits significatifs. Son intérêt réside dans la manière dont il aborde, comme évêque et comme auteur pénitentiel et pastoral, le thème de la mort et de la résurrection, en particulier dans sa confrontation avec le priscillianisme, une forme de dualisme gnostique et manichéen niant la résurrection des corps, qui a joué un rôle d'autant plus important à l'époque que Priscillien, Euchrétia et d'autres adeptes ont été décapités, exécutés par le pouvoir civil. La période confronte aussi avec Ambroise de Milan et Augustin d'Hippone, évoqués également dans ce premier chapitre qui joue un rôle d'introduction à la thématique de l'ouvrage.

3A. Viciano s'attelle ensuite à la résurrection de la chair dans le Prognosticon futuri saeculi (688), qui est l'œuvre littéraire la plus remarquable de Julien de Tolède et qui reprend un dialogue entre ce Julien et l'évêque de Barcelone Idalius. Les deux évêques s'interrogent d'abord sur le salut des âmes après la mort et avant la résurrection finale, donc sur l'eschatologie intermédiaire, puis élargissent le débat à tous les aspects de l'eschatologie, ce qui donnera trois ouvrages au total, bien diffusés au Moyen‑Âge et de nouveau au moment des controverses du xvie siècle entre catholiques et protestants. S. Grau poursuit la réflexion avec des auteurs païens tardifs. J. Amengual i Batle se concentre sur le corps des ressuscités et les Actes apocryphes de saint Jean, selon l'origénisme et le néo‑priscillianisme, dans la correspondance de Consentius avec saint Augustin. C. Godoy Fernandez propose des notes d'archéologie et de liturgie tardo‑antiques en s'intéressant en particulier au baptême. P. Cartillo Maldonado étudie les certitudes et incertitudes dans l'histoire du culte de deux célèbres martyrs hispaniques, Juste et Rufine. E. Ayroulet se passionne pour le mouvement, l'espace architecturel et la temporalité liturgique dans la célébration de la sainte synaxe. Enfin, G. Ramis Miquel dégage la théologie des textes des rites de funérailles dans la liturgie hispanique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Jo Thiel, « Robert barô – Albert viciano – Daniel vigne (éd.), Mort et résurrection dans l'Antiquité chrétienne. De la mort à la vie, l'espérance en la résurrection dans l'Antiquité tardive : histoire, archéologie, liturgie et doctrines », Revue des sciences religieuses, 91/4 | 2017, 618-619.

Référence électronique

Marie-Jo Thiel, « Robert barô – Albert viciano – Daniel vigne (éd.), Mort et résurrection dans l'Antiquité chrétienne. De la mort à la vie, l'espérance en la résurrection dans l'Antiquité tardive : histoire, archéologie, liturgie et doctrines », Revue des sciences religieuses [En ligne], 91/4 | 2017, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 23 mars 2019. URL : http://journals.openedition.org/rsr/3586

Haut de page

Auteur

Marie-Jo Thiel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page