Navigation – Plan du site
Recensions

Sylvie Barth, La voie de l’amour électif

Une interpellation spirituelle pour notre temps, préf. de P. Bordeyne (INTAMS Studies on Marriage and Family 3), Münster, LIT, 2018
Élisabeth Parmentier
p. 430-431
Référence(s) :

Sylvie Barth, La voie de l’amour électif. Une interpellation spirituelle pour notre temps, préf. de P. Bordeyne (INTAMS Studies on Marriage and Family 3), Münster, LIT, 2018, 372 p.

Texte intégral

1Cet ouvrage, adapté d’une thèse de doctorat soutenue à la faculté de théologie catholique de l’université de Strasbourg en 2017, explore l’amour durable comme chemin spirituel.

2L’amour « électif » vise ici un choix libre de deux adultes qui décident de construire leur vie ensemble et de fonder une famille, sans nécessairement se marier. Six critères sont associés à ce concept : ce couple « se choisit librement par amour et pour l’amour » ; il se « re-choisit chaque jour » ; il vit « une communauté de toit, de table et de lit », ce qui limite l’étude aux couples désireux de partager leur quotidien ; ce couple est prêt à avoir des enfants ; il se donne le droit de se perpétuer ou de s’arrêter selon « ses critères propres » ; et dans le dernier cas il n’exclut pas de former un nouveau couple.

3L’ouvrage démontre que cette expérience de l’amour électif peut devenir, en tant que telle, source d’une transformation créatrice et d’une « expérience spirituelle ». L’originalité du propos est que l’amour électif n’est pas considéré classiquement comme un espace où vivre du spirituel, mais à l’inverse l’A. recherche comment l’expérience de l’amour fixé sur un(e) partenaire devient source d’expérience spirituelle — de « spiritualité coélective », une approche intéressante à une époque d’intense quête spirituelle.

4De quel spirituel est-il ici question ? Le spirituel ne se limite pas au cadre religieux, mais emporte la personne (en tant que corps, intelligence, esprit, âme) vers la capacité à discerner des significations et des valeurs pour son existence, qui lui permettent d’agir. Après l’examen des expressions de la quête spirituelle, l’A. examine les étapes de constitution du concept de conjugalité, pour déboucher finalement sur la spiritualité conjugale. Elle analyse de quelle manière le christianisme a pu contribuer à l’élaboration de ce lien particulier et donc aussi favoriser une spiritualité liée au couple (marié — cadre plus limité que celui de cette recherche).

5Un intérêt tout particulier est apporté aux couples qui ne fréquentent ni les Églises ni la foi, mais qui pressentent à travers la qualité de leur relation d’élection mutuelle persistante et renouvelée une qualité qui transforme leur quotidien. L’A. puise pour sa recherche dans sa propre expérience non seulement de conjugalité mais aussi d’écoute de nombreux couples, dans le cadre de la communauté Fondacio.

6Elle n’hésite pas à aborder des défis contemporains, par exemple le tabou entourant le remariage des divorcés, qu’elle évoque avec beaucoup de respect et de nuances. Elle a le courage de discuter le changement de statut, de rôle et de vie des femmes, puisque l’argument que le travail et l’autonomie des femmes favorisent les divorces est récurrent dans certains discours sociaux et ecclésiaux. Elle interroge aussi les malaises des hommes.

7L’ouvrage accompagne de manière intelligente les questions posées par le Synode des familles et l’exhortation apostolique Amoris Laetitia (2016). Puisque l’amour et le mariage demeurent des idéaux très investis pour les contemporains, tout comme des expériences de grande douleur, il est urgent que les Églises puissent proposer ces lieux de manière réaliste et sensible, mais aussi comme un chemin possible et un vrai lieu de spiritualité quotidienne, où les laïcs sont pleinement à l’œuvre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Élisabeth Parmentier, « Sylvie Barth, La voie de l’amour électif », Revue des sciences religieuses, 92/3 | 2018, 430-431.

Référence électronique

Élisabeth Parmentier, « Sylvie Barth, La voie de l’amour électif », Revue des sciences religieuses [En ligne], 92/3 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 16 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/rsr/5182

Haut de page

Auteur

Élisabeth Parmentier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page