Navigation – Plan du site
Recensions

Jérôme Fourquet, À la droite de Dieu

Le réveil identitaire des catholiques, Paris, Cerf, 2018
Marc Feix
p. 431-432
Référence(s) :

Jérôme Fourquet, À la droite de Dieu. Le réveil identitaire des catholiques, Paris, Cerf, 2018, 174 p.

Texte intégral

1Le titre même de l’ouvrage, À la droite de Dieu. Le réveil identitaire des catholiques, rappelle celui publié sous la direction de D. Pelletier et J.-L. Schlegel, À la gauche du Christ. Les chrétiens de gauche de 1945 à nos jours (Seuil, 2012, 622 p.). L’ambition de J. Fourquet n’est pas la même ici. La période n’est pas identique puisqu’il s’intéresse à un certain « réveil » qui s’observe depuis le début du xxie siècle. La méthodologie n’est pas la même non plus : à la pluralité et l’interdisciplinarité se substitue ici une photographie sur un moment de l’histoire des chrétiens et sur les relations qu’ils entretiennent avec les droites politiques en France. Rien d’étonnant, puisque l’A. s’appuie, comme directeur du Département « Opinion et stratégies d’entreprise » de l’IFOP, sur les nombreuses enquêtes d’opinion menées par l’institut de sondage qui l’emploie. Il a donc à sa disposition les résultats de très nombreuses enquêtes commandées par son propre institut ou ceux qui en ont publié les résultats. Le matériau était donc pour lui directement disponible. Le lecteur ne doit pas se tromper, les thématiques annoncées en première de couverture — « Manif pour tous », « Primaires », « Migrants », « François Fillon », « PMA », « Sens commun », « Chrétiens d’Orient », « Marion Maréchal [Le Pen] », « Catholiques, vers la radicalisation ? » — ne constituent pas le plan de l’ouvrage, mais traversent les cinq chapitres qui le structurent : une présentation sociologique de ce qu’est devenu le catholicisme en France ; l’activisme catholique ; la question du rapport à l’islam ; la primaire de la droite ; et l’élection présidentielle de 2017. L’ouvrage fait bien ressortir les questions qui traversent la société française et les communautés chrétiennes, mais surtout il montre bien qu’elles révèlent les mouvements de fond qui la traversent. Pour les chrétiens, qu’ils se revendiquent de droite ou de gauche, l’enjeu est bien de se réapproprier la parole qui fonde la politique. Il s’agit donc de prendre en compte les débats qui animent la société et qui divisent les personnes en groupes antagonistes. Le plus important est que, après le temps nécessaire du débat d’idées, tous se retrouvent pour former ensemble une société. Cela relève du défi de l’unité et de l’inclusion pour conjurer le risque de guerre civile. Et là, étant donné les opinions exprimées et les méthodes déployées par certains courants de droite décrits dans cet ouvrage, comme le montre remarquablement l’A., la partie est loin d’être gagnée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Feix, « Jérôme Fourquet, À la droite de Dieu », Revue des sciences religieuses, 92/3 | 2018, 431-432.

Référence électronique

Marc Feix, « Jérôme Fourquet, À la droite de Dieu », Revue des sciences religieuses [En ligne], 92/3 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 21 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/rsr/5193

Haut de page

Auteur

Marc Feix

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page