Navigation – Plan du site
Recensions

Alexandre Ganoczy, Vivre notre mort en chrétien. Éclairages théologiques pour la fin de vie

Namur, Lessius, 2016
Marie-Jo Thiel
p. 629-630
Référence(s) :

Alexandre Ganoczy, Vivre notre mort en chrétien. Éclairages théologiques pour la fin de vie, Namur, Lessius, coll. « Donner raison », 2016, 112 p.

Texte intégral

1Théologien catholique d’origine hongroise, l’auteur a longtemps enseigné la théologie à l’Institut catholique de Paris ainsi qu’à l’université de Wurtzbourg en Allemagne. Il a publié de nombreux ouvrages, tel Dieu, la nature et l’homme : Théologie mystique – Sciences de la nature (Cerf, coll. « Cogitatio fidei ») ; Confiance par‑delà la méfiance : Un essai pluridisciplinaire (Cerf) ou encore Christianisme et neurosciences (Odile Jacob). Le présent ouvrage est porteur de la même pluridisciplinarité et des mêmes concepts‑clés, en particulier celui de confiance, que l’on trouve non seulement dans la « personne de confiance » inscrite dans la législation de fin de vie en France, mais également comme clé de l’accompagnement quand la mort approche.

2Et si l’auteur parle en théologien, il parle aussi en homme d’expérience, atteint par la maladie (un cancer rare), qui lui a valu bien des interventions chirurgicales et des séjours hospitaliers. C’est sans doute ce croisement entre l’expérience et ces sciences diverses, dont il a nourri sa théologie toute sa vie durant, qui font la richesse de ces douze chapitres très courts qui nous mènent du cadre hospitalier à une méditation de Jésus face à la souffrance, la mort, sa propre mort, jusqu’au mourir du chrétien, confronté à la question de l’éternité et de la résurrection, et qui s’interroge encore sur la qualité de vie, la qualité de la mort, les soins palliatifs, l’euthanasie.

3Le théologien sera particulièrement intéressé par son approche de la « résurrection dans la mort », justement. Ganoczy s’appuie ici sur G. Lohfink et G. Greshake, mais aussi sur K. Rahner pour « situer la réalité de la mort dans le contexte de la vie » et concevoir l’éternité « comme la réalisation de possibilités toujours nouvelles et, en ce sens, futures ». Ce n’est pas le raisonnement le plus commun, mais il donne à penser et la perspective est stimulante.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Jo Thiel, « Alexandre Ganoczy, Vivre notre mort en chrétien. Éclairages théologiques pour la fin de vie », Revue des sciences religieuses, 91/4 | 2017, 629-630.

Référence électronique

Marie-Jo Thiel, « Alexandre Ganoczy, Vivre notre mort en chrétien. Éclairages théologiques pour la fin de vie », Revue des sciences religieuses [En ligne], 91/4 | 2017, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 23 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/rsr/5547

Haut de page

Auteur

Marie-Jo Thiel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page