Navigation – Plan du site
Notices brèves

Mario Biagioni –Lucia Felici, La Réforme radicale en Europe au xvie siècle

Trad. de L. M. Izzi, Genève, Droz, 2017, 166 p.
Christophe Guignard
p. 452-453
Référence(s) :

Mario Biagioni –Lucia Felici, La Réforme radicale en Europe au xvie siècle, trad. de L. M. Izzi, Genève, Droz, 2017, 166 p.

Texte intégral

1Avec ce petit volume, traduction de La Riforma radicale nell’Europa del Cinquecento (Roma, Laterza, 2012), les éditions Droz mettent à disposition du public francophone un intéressant panorama des figures et groupes appartenant à ce que l’on désigne depuis George H. Williams comme la « Réforme radicale » (voir The Radical Reformation, London, Weidenfeld and Nicolson, 19621), c’est-à-dire tous ceux qui, par rapport aux Réformateurs protestants, « proposèrent des voies différentes pour obtenir non pas une réforme mais une profonde restauration », en cherchant à « retourner au christianisme des origines ». Il s’agit, comme le relèvent à juste titre les A., « avant tout [d’]un grand creuset d’idées, de parcours individuels et de mouvements », dont quelques-uns seulement « se sont consolidés en institutions ou en traditions de pensées reconnues (les mennonites, les unitaristes) » (p. 9). Mouvements pour la plupart persécutés, aussi bien par la Réforme dite magistérielle (luthériens, zwingliens, calvinistes) que par les catholiques.

2Après s’être penchés sur les racines intellectuelles de ces mouvements (chap. i), les A. organisent la matière autour d’un certain nombre de « noyaux thématiques » (p. 10) : le baptême (chap. ii), le rapport entre l’inspiration du fidèle et l’Écriture Sainte (chap. iii), liberté de conscience et tolérance (chap. iv) et la mise en cause de la doctrine trinitaire (chap. v).

3Ces « marginaux dans l’histoire religieuse politique et civile de l’Europe moderne » (p. 137) méritent notre attention parce que les débats qu’ils ont soulevés « posaient des questions fondamentales pour notre civilisation, comme la liberté de conscience, la dignité de la raison individuelle, le rapport entre le citoyen et l’État, entre l’individu et les autorités institutionnelles » (p. 13).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Guignard, « Mario Biagioni –Lucia Felici, La Réforme radicale en Europe au xvie siècle »Revue des sciences religieuses, 93/4 | 2019,  452-453.

Référence électronique

Christophe Guignard, « Mario Biagioni –Lucia Felici, La Réforme radicale en Europe au xvie siècle »Revue des sciences religieuses [En ligne], 93/4 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/rsr/7821

Haut de page

Auteur

Christophe Guignard

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page
  • OpenEdition Journals