Navigation – Sitemap

HauptseiteNuméros94/2-4Éditorial

Éditorial

Un numéro triple pour clore une année particulière
Christophe Guignard
p. 117-118

Volltext

1En décembre dernier, lorsque j’ai signé le bon-à-tirer du numéro 1 du volume de 2020 de notre Revue, j’avais la satisfaction de voir enfin récompensés les efforts de l’équipe rédactionnelle pour en finir avec le retard d’un mois ou deux qui nous poursuivait depuis 2017 et en revenir aux délais de publication habituels. Un numéro double comprenant notamment le dossier ambrosien que nous avons le plaisir de présenter ici était agendé pour le mois de mai 2020, et un numéro 4 était prévu pour le mois d’octobre. À cette époque-là, temps d’une insouciance aujourd’hui presque oubliée, l’émergence d’une pneumonie virale en Chine n’était pas encore connue du public et les conséquences que le coronavirus SRAS-CoV-2 allait avoir sur nos vies et notre travail restaient inimaginables.

2Au cours de l’hiver, cependant, l’inimaginable a gagné la France et plus particulièrement l’Alsace et, au mois de mars, la vie universitaire a connu un coup d’arrêt brutal. Cette situation n’a évidemment pas été sans conséquences pour notre Revue et son calendrier éditorial, retardant notamment la livraison d’un certain nombre de textes.

3Dans ces conditions, après mûre réflexion, le Comité de rédaction a jugé préférable de regrouper en un numéro triple les fascicules qui restaient à publier cette année. Ce faisant, notre souci est non seulement, grâce aux économies d’échelles que permet ce regroupement, de livrer plus vite à nos abonnés le reste du volume en cours, mais aussi d’éviter, autant que possible, de commencer l’année 2021 — qui est, rappelons-le, celle du centenaire de la Revue — en étant débiteurs du dernier numéro de 2020.

4Cette année particulière aura également été marquée par le départ de deux précieux collaborateurs de notre Revue, d’une part son trésorier, Alphonse Ky-Zerbo, appelé à d’autres tâches au sein de notre faculté, et d’autre part son secrétaire, Odilon Avocètien, parvenu au terme d’un brillant parcours d’études. Nous leur exprimons toute notre reconnaissance pour le travail effectué et nous souhaitons la bienvenue à leurs successeurs, respectivement Frédéric Trautmann et Marcos Hernández Roqueta.

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Christophe Guignard, „Éditorial“Revue des sciences religieuses, 94/2-4 | 2020, 117-118.

Online-Version

Christophe Guignard, „Éditorial“Revue des sciences religieuses [Online], 94/2-4 | 2020, Online erschienen am: 31 Dezember 2020, abgerufen am 17 Juni 2021. URL: http://journals.openedition.org/rsr/9046; DOI: https://doi.org/10.4000/rsr.9046

Seitenanfang

Autor

Christophe Guignard

Rédacteur en chef

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Urheberrechte

© RSR

Seitenanfang
  • Logo Université de Strasbourg
  • OpenEdition Journals
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search