Navigation – Plan du site

AccueilNuméros94/2-4RecensionsRognon, Frédéric (dir.), Colère, ...

Recensions

Rognon, Frédéric (dir.), Colère, indignation, engagement. Formes contemporaines de citoyenneté

(Chemins d’éthique), Strasbourg, Presses universitaires, 2018, 286 p.
Frédéric Trautmann
p. 417-418
Référence(s) :

Rognon, Frédéric (dir.), Colère, indignation, engagement. Formes contemporaines de citoyenneté (Chemins d’éthique), Strasbourg, Presses universitaires, 2018, 286 p.

Texte intégral

1Cette publication présente les interventions données dans le cadre du séminaire interdisciplinaire « Éthique et droits de l’homme » qui s’est déroulé à l’université de Strasbourg durant deux années académiques entre 2016 et 2018. La problématique cherche à articuler les trois termes d’un triptyque. Pour sortir d’une vision trop simpliste de ces thématiques, ainsi que le rappelle F. Rognon dans l’introduction, la perspective selon un mode ternaire et la considération de chaque terme au pluriel — colère(s), indignation(s) et engagement(s) — permet d’entrer dans une complexité et une richesse des modalités de la vie citoyenne que des ouvrages comme celui de S. Hessel n’auront fait qu’effleurer malgré leur immense succès auprès du grand public.

2Le premier terme du triptyque rassemble les articles se rapportant aux colères. Après l’essai sur la colère comme passion politique par Michaël Foessel, et l’analyse de la notion juridique de lanceur d’alerte par Jacqueline Bouton, Alain Degrémont relit les mutations du monde du travail et les modalités successives de régulation économique à travers les formes syndicales de colères, d’indignation et d’engagement. Nathalie Siffer développe la notion de colère de Dieu et du châtiment divin au service de l’annonce de l'Évangile dans le livre des Actes des Apôtres et Lytta Basset éclaire sous un jour nouveau la notion de sainte colère en tant qu’« expérience de puissance relationnelle » (p. 105) favorisant la relation avec autrui.

3Le deuxième terme regroupe les interventions autour des indignations. Gilbert Vincent développe le thème de l’indignation en tant que sentiment chez Paul Ricœur. Jean-Louis Schlegel réfléchit à l’indignation au sein de l’Église elle-même, Marie-Jo Thiel poursuivant cette réflexion de manière éthique avec l’analyse de l’affaire Preynat à Lyon. Daniel Frey offre, quant à lui, une analyse comparée entre deux figures très différentes de l’indignation athée chez Bertrand Russel et Albert Camus.

4Le troisième terme du triptyque aborde les engagements de la citoyenneté. Au fil de cette dernière partie, F. Rognon livre trois interventions : la première analyse le concept de courage civique chez Dietrich Bonhoeffer, la seconde compare les deux types d’engagements mis en œuvre par Maurice Leenhardt et Magda Trocmé, et la troisième détaille l’éclairage critique de Jacques Ellul sur ce que le philosophe appelle un « engagement dégagé » (p. 279). Musa Nabirire développe la notion de désobéissance civile chez Rawls en tant que forme d’expression démocratique et de défense des droits fondamentaux. Marc Feix analyse les enjeux de l’engagement social des chrétiens dans la région du Rhin supérieur et détaille les différentes étapes ayant finalement conduit à la publication de l’encyclique Deus caritas est par Benoît XVI, au regard de la laïcité et de la sécularisation qui « n’épuisent pas l’engagement des personnes pour leurs semblables » (p. 225). Jo Spiegel revient sur son expérience particulière d’élu de terrain et la mise en place d’une démocratie participative réelle à travers un ensemble d’initiatives où « chaque projet à naître doit susciter un cycle de débats, de délibération et de coélaboration préalable à la décision » (p. 266).

5Les crises liées à la pandémie mondiale de Covid-19 (aussi bien dans la gestion de l’épidémie, de ses conséquences économiques et financières que la prise en compte des libertés individuelles pendant et après cet événement) laissent entrevoir des aspirations à vivre autrement la citoyenneté. Les réflexions rassemblées dans ce recueil pourront y contribuer de manière féconde.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Trautmann, « Rognon, Frédéric (dir.), Colère, indignation, engagement. Formes contemporaines de citoyenneté  »Revue des sciences religieuses, 94/2-4 | 2020, 417-418.

Référence électronique

Frédéric Trautmann, « Rognon, Frédéric (dir.), Colère, indignation, engagement. Formes contemporaines de citoyenneté  »Revue des sciences religieuses [En ligne], 94/2-4 | 2020, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 15 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/rsr/9836 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rsr.9836

Haut de page

Auteur

Frédéric Trautmann

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page
  • Logo Université de Strasbourg
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search