Navigation – Plan du site
IV. Le fonds Fabre

A la recherche de compléments d’archives sur le général Fabre

p. 165-166

Texte intégral

1Le « fonds Fabre », qui a été offert à l’École Polytechnique par Madame Sylvie Monnet a évidemment vocation à être enrichi.

2Une des sources possibles est la famille du général. Nous savons par exemple que son Journal, rempli pendant les années de sa présence en Russie, a été présenté à certains chercheurs mais n’est pas actuellement ouvert à la lecture. C’est évidemment regrettable : sa consultation permettrait de préciser le calendrier et les travaux de Fabre, ainsi que ses relations avec les administrations russe et française, ou encore la part que ses frères, qu’il a fait venir à Saint-Pétersbourg, ont prise dans son travail. Le texte ci‑joint reproduit une page de ce journal, et sa transcription par Dimitri Gouzévitch.

3Madame Sylvie Monnet nous a, de son côté, apporté quelques compléments supplémentaires, comme un pittoresque copie d’un testament et des lettres, parmi lesquelles des propositions faites au tsar pour l’amélioration de la productivité agricole en Russie.

4Il est également fort probable que des descendants, ou des spécialistes de polytechniciens ayant travaillé avec Fabre en Russie, disposent de documents le concernant.

5Il nous reste donc à espérer que la lecture de ce bulletin, en Russie ou en France, suscitera l’envoi à l’École polytechnique des informations sur Fabre.

Janvier 1819
12 Dimanche : allé chez Consulat à qui j’ai remis cinq mille roubles pour qu’il me les fasse valoir et dont il m’a donné sur papier ordinaire.
Parti chez le général Bettancourt ensuite chez Bazaine et chez Manichar où j’ai pris copie du Prikaze de Sa Majesté l’Empereur en date du 31 décembre par lequel il témoigne sa satisfaction au général Kniajnine, au général Carbonier, à moi, au colonel Volkov, et au Lieutenant Colonel foir friqueu. Diné chez nous avec mes frères et le Général.
13 Lundi : Diné chez nous avec mes frères. Passé la soirée et soupé chez Madame de Kolokoltsov qui partira demain avec le promis de Mademoiselle Nadine pour aller faire le mariage.
14 mardi : Diné avec mes frères, le général Bazaine et quelques autres personnes chez le général Véliacheff. Passé un instant chez Dalmar.
15 mercredi : Diné chez nous et resté chez moi le soir
16 Jeudi : Si général, le général Brun, Bazaine, Destreim, Collet, Mauduit, Adam ont diné chez nous
17 Vendredi : Diné chez Bazaine avec mes frères et le général.
18 Samedi : Dalmar est venu diner et a passé la soirée chez nous
19 Dimanche : Diné chez nous avec mes frères
20 Lundi : Collet est venu diner chez nous
21 Mardi : Diné chez nous avec le secrétaire du général. Le général après avoir pris le thé avec nous à, 10 ½ heures, est parti pour Moscou. Il a pris avec lui les plans du mariage, de l’École et de l’hôpital en me disant qu’il voulait faire dessiner les autres sur la même échelle et que le Comte veut les faire graver. Il faut croire qu’il me sera au moins permis de signer ce que j’ai projeté. Il a pris aussi tout ce qui est relatif aux corps du bâtiment des officiers, sur lequel il ne m’a jamais consulté. Allé au bain russe avec mes frères.
22 mercredi : Diné chez nous avec mes frères. Bazaine m’a écrit deux mots pour m’annoncer que Sa Majesté, sur le rapport du Comte Méléradovitch et pour reconnaître les services rendus à la ville avait daigné lui envoyer la décoration de St Vladimir 3e classe. Allé chez lui.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« A la recherche de compléments d’archives sur le général Fabre », Bulletin de la Sabix, 62 | 2018, 165-166.

Référence électronique

« A la recherche de compléments d’archives sur le général Fabre », Bulletin de la Sabix [En ligne], 62 | 2018, mis en ligne le 18 février 2019, consulté le 21 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/sabix/2323

Haut de page

Droits d’auteur

© SABIX

Haut de page
  • Logo SABIX
  • OpenEdition Journals