Navigation – Plan du site

AccueilNuméros32STYX

Texte intégral

Qui sommes-nous ?

1Le STYX est l’association de l’Ecole Polytechnique responsable de la sonorisation et de la mise en lumière de toutes les soirées étudiantes organisées par les élèves. Nous disposons aujourd’hui d’un matériel nous permettant d’occuper une grande place en ce qui concerne la mise en place d’événements aussi importants que le Gala de l’école. Composé d’une poignée d’élèves motivés, le Styx n’est pourtant pas une simple association étudiante. Grâce à l’engagement permanent de ses membres et à l’expérience accumulée depuis plus de 15 ans, notre sérieux et nos compétences sont aujourd’hui reconnus par plusieurs sociétés professionnelles et de nombreuses écoles de la région parisienne (Centrale, Supelec, Ulm, HEC.) qui font appel à nous pour leurs événements majeurs.

Nos activités

Les Grands Styx

2Au cours de l’année, le Styx organise deux soirées étudiantes majeures : la Nuit du Styx en février, la Nuit de la Rentrée en octobre accueillant près de 3000 étudiants. Nous supervisons de plus la mise en place technique et assurons la prestation musicales du « dance floor » du Gala de l’école, le Point Gamma, pour plus 5500 personnes.

3Ces soirées constituent des événements phares dans la vie d’une promotion polytechnicienne, car elles mobilisent, plusieurs semaines durant, une grande partie des élèves de l’école qui sous la houlette de notre équipe et du Bureau des élèves de l’Ecole se répartissent les différentes tâches à accomplir pour assurer le succès de ces Grands Styx. Chaque soirée rassemble plusieurs salles aux ambiances variées, de nombreux animations et bars à thèmes.

Les activités internes à l’école

4Le Styx est un club (ou « binet » suivant l’appellation polytechnicienne) privilégié dans la vie associative de l’école, car la plupart des autres associations font appel à nos services tout au long de l’année. Nous nous engageons ainsi dans des manifestations aussi diverses que les événements sportifs auxquels l’école participe, la Sywoc (coupe du monde de voile étudiant), le jumping de l’X, La campagne KES (le BDE de l’école), le forum entreprises-étudiants, des concerts et bien d’autres activités de cohésion dont l’impact est majeur sur les élèves. Depuis un an, nous participons de plus au bal de l’X où nous nous occupons de la discothèque.

5Nous organisons également régulièrement des soirées internes à l’Ecole rassemblant quelques trois cents personnes. Ce soirées à thèmes (rock, orientale, russe ...) étant le moyen pour certains élèves de l’Ecole, étrangers notamment, de faire découvrir leur musique et parfois leur culture par le biais d’animations.

Les activités hors de l’Ecole

6Nous avons commencé il y a 3 ans a valoriser nos services à l’extérieur de l ’Ecole.

7Ainsi d’une part nous avons établi un partenariat avec les clubs sono des écoles Centrale et Supelec, fondé sur une mise en commun des moyens et services des trois écoles lors des événements organisés par chacune d’entre elles. Nous participons donc régulièrement à des manifestations sur leur site, en contribuant à l’organisation de leurs soirées. Nous avons, de plus, concrétisé un partenariat avec l’école HEC afin de participer à de grandes manifestations « techno » de la région parisienne, notamment la « gay-pride ».

La musique

8Dans ces différentes activités nous assumons un rôle d’organisation dans l’espoir de pouvoir

9faire découvrir nos différents goûts musicaux au travers de nos « mix ». Pour la plupart novices dans ce domaine, nous apprenons pendant l’année au contact des anciens ou sur le tard à réaliser nos enchaînements et nos créations musicales sur différents types de musiques : rock, disco, salsa, musique électronique (house, techno), et grâce à différents supports tels que les CD, vinyles, l’informatique ou même quelques instruments notamment des percussions avec l’aide d’autres élèves compétents.

L’Atelier Des Ondes

10L’Atelier des Ondes ( A.D.O.) a été créé à l’Ecole Polytechnique il y a une dizaine d’années. Le but initial de l’association était pédagogique, à savoir qu’elle devait permettre aux élèves intéressés de développer leur connaissance des techniques d’enregistrement studio, avec l’aide de professeurs dépendant du département Humanité et Sciences Sociales. Ceci a nécessité l’acquisition d’un important matériel, table de mixage, amplis et quelques instruments dont une batterie. Par la suite l’A.D.O. a mis à disposition un local destiné aux répétitions des groupes d’élèves de l’école et a ouvert son studio à des musiciens extérieurs pour réaliser des enregistrements. L’ADO est actuellement capable de produire une musique de qualité quasi-professionnelle grâce à une table O-2R 32 pistes et de nombreux appareils d’effets.

11En outre, l’Atelier des Ondes conjointement au STYX s’occupe de la régie des concerts organisés hebdomadairement dans le bar de l’école.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« STYX »Bulletin de la Sabix, 32 | 2002, 83-85.

Référence électronique

« STYX »Bulletin de la Sabix [En ligne], 32 | 2002, mis en ligne le 27 juillet 2010, consulté le 26 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/sabix/407 ; DOI : https://doi.org/10.4000/sabix.407

Haut de page

Droits d’auteur

© SABIX

Haut de page
  • Logo SABIX
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search