Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

Sciences de la société vise à promouvoir une recherche pluridisciplinaire maîtrisée dans le champ des sciences humaines et sociales : son objectif est d'aborder les phénomènes sociaux contemporains dans leurs multiples dimensions (sociologique, politique, économique, communicationnelle, gestionnaire...) et de valoriser la réflexion sur l’articulation entre les différents domaines de l’activité humaine. La revue propose ainsi dans des numéros thématiques, la confrontation d’approches disciplinaires ou transversales, théoriques ou appliquées.

Dernier numéro en ligne
104 | 2019
Transformations sociales en Asie

Sous la direction de Vincent Simoulin

S’ils diffèrent certes par bien des aspects, les pays asiatiques ont toutefois pour spécificité partagée de connaître une période de profondes transformations : migrations entre villes et campagnes, processus de mobilité entre pays, mais aussi forte activité industrielle et rapidité de leur développement… Etudier les « transformations sociales en Asie » permet alors non seulement de s’interroger sur de telles transformations, mais aussi sur la capacité des théories sociologiques à en rendre compte – et par effet de miroir, sur les propres transfor­ma­tions de nos sociétés…
Un premier champ d’interrogations, dans cette livraison de Sciences de la Société, porte sur les pays asiatiques et les transformations sociales qui y sont en cours : l’adoption d’un nouveau modèle de développement économique, et parfois la sortie ou la réinvention d’un modèle politique, supposent des réorganisations internes de grande ampleur, sur les plans identitaires, organisationnels… Un deuxième but de ce numéro sera d’analyser la capacité des paradigmes sociologiques à mettre en lumière ces transformations et à en rendre compte : les approches de la sociologie du travail et des relations industrielles ont-elles ainsi – en Chine, en Malaisie ou au Vietnam – la même portée explicative que dans les pays où elles ont été développées ? Quid alors de l’importation d’analyses occidentales concernant des phénomènes similaires en Asie ?...
Les articles ont enfin pour objectif ultime une réflexion sur les dynamiques des Policy transfers entre pays asiatiques – ou entre ces derniers et pays occidentaux. Et si cette question des Policy transfers est surtout connue en Europe par des travaux sur l’influence anglo-saxonne, sur les processus de transition en Europe de l’Est ou sur les échanges Nord-Sud, l’étude des transferts entre monde occidental et Asie – ou entre pays asiatiques eux-mêmes – ouvre ici à un regard renouvelé en la matière.

  • Logo Presses universitaires du Midi
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search