Navigation – Plan du site

95 | 2016
Stratégie d’expertise : développement et/ou orientation de la connaissance

Sous la direction de Mathilde Caron
Stratégie d’expertise : développement et/ou orientation de la connaissance : couverture
Informations sur cette image
ISBN 978-2-8107-0436-1

L’expertise est définie comme l’opération ponctuelle réalisée par une personne possédant un savoir de spécialiste dans une science, un art, un métier. Elle consiste en l’étude d’un objet afin de délivrer un avis au profit du commanditaire. Son savoir est appelé pour légitimer la norme, la décision politique, ou encore pour aboutir à une décision estimée plus juste au sein des juridictions, dans des secteurs aussi variés que la santé, l’environnement, le système social, les procédures judiciaires, le droit de l’Union européenne, etc.

La multiplicité et la complexité de l’expertise, le recours à celle-ci de plus en plus fréquent – interprété comme un transfert de responsabilité – amènent de nombreux questionnements : risques de l’expertise, erreurs commises par les experts sont aujourd’hui mis en évidence, une telle fiabilité étant de plus en plus contestée, mise en doute par les médias.

La présente livraison de Sciences de la Société propose autour de la stratégie d’expertise une recherche interdisciplinaire – associant juristes, sociologues, médecins et spécialistes en communication – susceptible de contribuer à une telle réflexion sur l’opportunité de l’expertise et la teneur et l’influence de la connaissance qu’elle mobilise. Une telle mobilisation de la connaissance pourra également relever d’une stratégie – légitimer – et être elle-même stratégique – savoir individuel ou collectif. Quoi qu’il en soit, elle participera de l’amélioration des connaissances, quand celles-ci en effet ne seront pas remises en cause : ce sont les pratiques ou les affiliations, etc., qui pourront alors être dénoncées.

  • Logo Presses universitaires du Midi
  • OpenEdition Journals