Navigation – Plan du site

96 | 2016
Les SHS et les questions environnementales, manières de voir, manières de faire

Sous la direction de Philippe Béringuier, Frédérique Blot et Anne Rivière-Honegger

Services écosystémiques, biodiversité, risques naturels, ressources naturelles, vulnérabilité ou encore résilience, autant de dispositifs de qualification de ce que l’on nomme communément « l’environnement » qui donnent à voir la diversité des enjeux écologiques et politiques identifiés par les sociétés et notamment les scientifiques.
Les questions environnementales se trouvent ainsi au carrefour des dynamiques écologiques, sociales et politiques. Les sciences jouent un rôle important dans la construction même de ces questions. Si l’on saisit facilement l’implication des sciences de l’univers et des techniques, les SHS elles aussi sont concernées. Elles sont, en effet, régulièrement sollicitées pour produire de l’expertise support d’aide à la décision. Ainsi, appréhender les questions liées à environnement nécessite des approches transversales tant différents champs interviennent dans la construction des relations (représentations/pratiques/régulations) à l’environnement – écologique, politique, symbolique, technique – mais aussi des postures réflexives.
Cette livraison de Sciences de la Société contribue à éclairer la façon selon laquelle les chercheurs appréhendent ces questions environnementales danstrois registres principaux : comment les contextes sociaux, économiques, institutionnels, politiques, disciplinaires, pèsent-ils sur leur choix ? Quels liens existent entre les approches théoriques, les problématiques, les
méthodes et les outils conceptuels ? Comment ajuste-t-on, combine-t-on des cadres cohérents pour produire des connaissances scientifiques et quelles sont les portées et limites des choix effectués ?

  • Logo Presses universitaires du Midi
  • OpenEdition Journals