Navigation – Plan du site

AccueilNumérosVol. 47 - n° 2Prix du jeune auteurEditorial

Prix du jeune auteur

Editorial

Le Prix du jeune auteur 2004
La rédaction
p. 151-152

Entrées d’index

Mots-clés :

Prix du jeune auteur
Haut de page

Texte intégral

1La quatrième édition du prix du jeune auteur nous encourage plus que jamais à poursuivre cette initiative lancée par notre revue en 2001. Ce sont en effet vingt-trois articles qui nous ont été envoyés cette année et qui ont été examinés, après avoir été rendus anonymes, par un jury composé de trois membres du comité de rédaction et de quatre collègues francophones. À l’issue d’une première sélection, nous avons remis sept textes en lecture auprès des sept membres du jury qui ont chacun produit leur classement. Le faible écart de point qui sépare l’article classé premier et celui arrivé en septième position révèle la très haute qualité des textes que nous avons eu le plaisir de découvrir. La plupart s’approchaient en effet de la condition nécessaire et très exigeante, mais pas suffisante, pour être primés : être publiables sans profondes modifications. Parmi les contributions qui n’ont pas été retenues pour le second tour, beaucoup possédaient aussi un intéressant potentiel, encore insuffisamment exploité, mais réel. La lecture de tous ces articles nous a par conséquent donné un aperçu encourageant et stimulant sur l’avenir de notre discipline et nous sommes certains que plusieurs des auteurs qui n’ont pas été primés apparaîtront au sommaire de cette revue dans les années à venir.

2Le premier prix revient à Cécile Vignal pour un article qui traite des effets sociaux des fermetures ou délocalisations d’entreprises sur l’équilibre professionnel et familial des ménages concernés. S’appuyant sur un matériau empirique d’une grande richesse, l’auteur décrit comment se construisent les priorités entre famille ou l’emploi, et l’acceptation ou le refus du déménagement. Ce travail est tiré d’une thèse intitulée « Ancrages et mobilités de salariés de l’industrie à l’épreuve de la délocalisation de l’emploi. Configurations résidentielles, logiques familiales et logiques professionnelles » et soutenue en décembre 2003 sous la direction de Férial Drosso, à l’Institut d’urbanisme de Paris, université Paris XII, où Cécile Vignal est actuellement chercheur associée.

3Le second prix est attribué à Sophie Bernard. Son article, basé sur des entretiens et une observation participante d’une grande finesse, porte sur le travail des caissières de supermarchés et sur la manière dont elles gèrent le double flux des produits et du client, dans un contexte de taylorisation et de rationalisation de leur activité. Cet article s’appuie sur une thèse en voie d’achèvement à l’université Paris X–Nanterre, qui porte sur la mesure du temps de travail chez les caissières et chefs de rayon en France et au Vietnam et est dirigée par François Vatin.

4Enfin, le troisième prix a été décerné à Tommaso Pardi pour un article qui s’intéresse à l’échec de l’implantation d’une usine de construction automobile japonaise en Grande-Bretagne. Il montre notamment l’incapacité de la lean production à s’adapter aux variations. Cet article est issu d’une thèse menée à l’EHESS et au Centre de sociologie urbaine sous la direction de Michel Freyssenet, en cotutelle avec Giuseppe Volpato de l’université Ca’ Foscari de venise, qui porte sur une analyse sociohistorique comparative de l’implantation d’usines de fabrication automobile japonaises en Grande-Bretagne et en France sur la période 1984-2004.

5L’appel à contributions pour le cinquième prix du jeune auteur (moins de 31 ans) est d’ores et déjà lancé et les articles doivent être adressés avant le 1er septembre 2005 à la rédaction de Sociologie du travail. Nous espérons recevoir des propositions aussi nombreuses et stimulantes que cette année.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

La rédaction, « Editorial »Sociologie du travail, Vol. 47 - n° 2 | 2005, 151-152.

Référence électronique

La rédaction, « Editorial »Sociologie du travail [En ligne], Vol. 47 - n° 2 | Avril-Juin 2005, mis en ligne le 07 juillet 2005, consulté le 23 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/sdt/26040 ; DOI : https://doi.org/10.4000/sdt.26040

Haut de page

Auteur

La rédaction

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo Association pour le développement de la sociologie du travail
  • Logo CNRS
  • Logo La revue Sociologie du travail mobilisée
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search