Navigation – Plan du site

AccueilNumérosVol. 44 - n° 1Comptes rendusMichel Gollac, Serge Volkoff, Les...

Comptes rendus

Michel Gollac, Serge Volkoff, Les conditions de travail

La Découverte, coll. « Repères », Paris, 2000, 122 p.
Catherine Teiger
p. 140-141
Référence(s) :

Michel Gollac et Serge Volkoff, Les conditions de travail, La Découverte, coll. « Repères », Paris, 2000, 122 p.

Texte intégral

1L’objectif des auteurs est de fournir des éléments (données précises et réflexions théoriques et stratégiques) qui permettent de concevoir les conditions de travail comme « une construction sociale », de les rendre « visibles et soutenables » et, pour cela, d’outiller les différents protagonistes du nécessaire débat social à entretenir à leur sujet. L’ouvrage présente trois intérêts : il rassemble et synthétise très clairement à peu près l’ensemble des données chiffrées disponibles depuis les premières enquêtes statistiques nationales (1978, 1984, 1991), pilotées tour à tour par chacun des auteurs lors de leur passage au ministère du Travail, mais largement dispersées ; il propose une vision renouvelée des rapports travail, santé, emploi, fondée sur une approche interdisciplinaire bien maîtrisée des principaux acquis récents en ergonomie, sociologie, médecine, épidémiologie, psychologie et psychodynamique du travail etc. ; il envisage les conditions nécessaires sinon suffisantes pour que les conditions et l’organisation du travail soient véritablement « un problème de société », affaire de citoyens, et non un problème technique, affaire de spécialistes. Les conceptions traditionnelles, modèles économiques ou définitions de la santé, évolutions techniques et organisationnelles récentes sont questionnées de ce point de vue. Une telle présentation récuse toute vision simpliste et naturaliste des conditions de travail et en suggère au contraire une conception très dynamique, à l’opposé de tout déterminisme, technologique ou social. En même temps, l’ouvrage démontre la fragilité des avancées, les paradoxes à l’œuvre, le risque des fausses évidences et des utopies trop naïves à propos du « progrès », tout en défendant l’utopie toujours nécessaire, celle-ci, visant à « concevoir le travail pour des populations de manière telle que chaque salarié puisse individuellement construire sa propre santé tout au long de sa vie active ». Du point de vue de l’utilisateur, il s’agit là d’un ouvrage à la fois très utile et très utilisable, c’est-à-dire bien conçu. On peut seulement regretter l’absence d’index !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Teiger, « Michel Gollac, Serge Volkoff, Les conditions de travail », Sociologie du travail, Vol. 44 - n° 1 | 2002, 140-141.

Référence électronique

Catherine Teiger, « Michel Gollac, Serge Volkoff, Les conditions de travail », Sociologie du travail [En ligne], Vol. 44 - n° 1 | Janvier-Mars 2002, mis en ligne le 19 mars 2002, consulté le 26 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/sdt/32863 ; DOI : https://doi.org/10.4000/sdt.32863

Haut de page

Auteur

Catherine Teiger

Laboratoire G. Friedmann CNRS-ISST Paris 1, 16, boulevard Carnot, 92340 Bourg-la-Reine, France ; Laboratoire d’Ergonomie du Cnam, 41, rue Gay-Lussac, 75005 Paris, France

Haut de page
  • Logo Association pour le développement de la sociologie du travail
  • Logo CNRS
  • Logo La revue Sociologie du travail mobilisée
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search