Navigation – Plan du site

AccueilNumérosVol. 44 - n° 2Comptes rendusOlivier Chadouin, Patrice Godier,...

Comptes rendus

Olivier Chadouin, Patrice Godier, Guy Tapie, Du politique à l’œuvre : Bilbao, Bordeaux, Bercy, San Sebastian. Systèmes et acteurs des grands projets urbains et architecturaux

Éditions de l’Aube, La Tour-d’Aigues, 2000, 237 p.
Daniel Pinson
p. 307-308
Référence(s) :

Olivier Chadouin, Patrice Godier et Guy Tapie, Du politique à l’œuvre : Bilbao, Bordeaux, Bercy, San Sebastian. Systèmes et acteurs des grands projets urbains et architecturaux, Éditions de l’Aube, La Tour-d’Aigues, 2000, 237 p.

Texte intégral

1« Du politique à l’œuvre… » Il s’agit, pour les auteurs, de donner à comprendre comment la décision d’un projet par une instance de pouvoir passe à la concrétisation. Publication d’une recherche pour un programme du ministère de l’Équipement, menée par trois sociologues enseignant à l’École d’architecture et de paysage de Bordeaux, cet ouvrage est centré sur le processus de fabrication des grands projets, engagés par un certain nombre de grandes villes en Espagne et en France (Bilbao, San Sebastian, Bordeaux et Paris-Bercy). Toutefois cette comparaison bipolaire s’avère bien plus large puisqu’elle fait entrer en scène des protagonistes venant non seulement d’autres pays européens, comme l’Angleterre, mais aussi des États-Unis (Frank Gehry).

2Conscients de la difficulté d’un exercice de mise en parallèle qui ne concerne que quatre opérations, présentant des enjeux inégaux pour les quatre grandes villes concernées, les auteurs nous montrent de manière précise comment les décideurs, engagés dans des partenariats plus ou moins étendus, publics ou privés, s’efforcent de contrôler le sens, le coût et la conduite de leur initiative, en ayant recours à des maîtres d’œuvre renommés.

3Dans cette publication (dont on pourra regretter qu’elle ne soit pas mieux servie par un minimum d’illustrations), l’aspect politique, s’il n’est pas négligé, n’est pas exactement central : il permet de mettre en scène les évolutions importantes des rapports entre maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre. Les situations espagnoles et françaises sont à cet égard assez largement éloignées au départ, mais on note cependant leur progressif rapprochement. L’internationalisation de la fabrication de projets urbains et architecturaux (qui n’est pas si nouvelle en soi : cf. Le Corbusier, Oscar Niemeyer, Kenzo Tange…) et surtout le repositionnement de l’architecte renommé dans une maîtrise d’œuvre bien plus complexe, sont à l’origine de cette recomposition. Cette nouvelle donne n’est pas sans créer de nombreuses difficultés de coordination, d’interprétation, d’échanges, de compréhension interculturelles, que seul le niveau d’adhésion du maximum d’acteurs à la force (politique) du projet est en mesure de surmonter.

4C’est dans l’analyse de ces nouvelles figures professionnelles d’architectes, d’ingénieurs, d’urbanistes, de managers, dans l’examen de leur spécialisation, de l’articulation réciproque de leurs compétences, au service d’une maîtrise d’ouvrage qui cherche à s’assurer un maximum de garanties sans gêner la force de création de l’architecte-auteur choisi, que les trois auteurs de l’ouvrage apportent des connaissances neuves à cet aspect dont les approches essentiellement politistes oublient trop souvent l’importance. Il était bon qu’un tel type d’ouvrage, dans le champ de l’urbanisme et de l’architecture, rétablisse le lien entre la conception et la réalisation et leur articulation à la décision politique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel Pinson, « Olivier Chadouin, Patrice Godier, Guy Tapie, Du politique à l’œuvre : Bilbao, Bordeaux, Bercy, San Sebastian. Systèmes et acteurs des grands projets urbains et architecturaux »Sociologie du travail, Vol. 44 - n° 2 | 2002, 307-308.

Référence électronique

Daniel Pinson, « Olivier Chadouin, Patrice Godier, Guy Tapie, Du politique à l’œuvre : Bilbao, Bordeaux, Bercy, San Sebastian. Systèmes et acteurs des grands projets urbains et architecturaux »Sociologie du travail [En ligne], Vol. 44 - n° 2 | Avril-Juin 2002, mis en ligne le 09 septembre 2002, consulté le 02 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/sdt/33228 ; DOI : https://doi.org/10.4000/sdt.33228

Haut de page

Auteur

Daniel Pinson

Institut d’aménagement régional, université de droit, d’économie et des sciences Aix-Marseille III, 3, boulevard Robert Schuman, 13628 Aix-en-Provence cedex 01, France

Haut de page
  • Logo Association pour le développement de la sociologie du travail
  • Logo La revue Sociologie du travail mobilisée
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search