Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Dans le sillage des travaux de Jean Peytard, à partir de l'option qui est au fondement de la sémiotique de l'altération et selon laquelle la production du sens se définit en termes de mouvance et de différenciation, le GRELIS a réuni en juin 1998 à Besançon un colloque international sur le thème Répétition, Altération, Reformulation.1

2Ce colloque se situait dans la problématique de « l'autrement dit », de la reprise du discours par lui-même, et de ses incidences sur la production du sens. Que la répétition se donne comme telle, qu'elle se laisse deviner, qu'elle altère ou module le déjà dit, et cela selon des procédés qui articulent la forme et le sens, l'intention et l'effet produit, il s'agissait dans tous les cas d'éclairer sa théorisation en visant la description de la densité dynamique des réseaux de sens.

3II a réuni pendant trois jours plus de cinquante chercheurs et nous a permis de vérifier l'hypothèse qui était à l’origine du projet lui- même: quel que soit l’objet linguistique, la variation est essentielle à la description des effets et procédures de sens, et à ce titre composante irremplaçable de l’arsenal expérimental. Cela, que la variation soit relevée et observée, ou provoquée en laboratoire, que la variation soit paradigmatique, syntagmatique ou des deux ordres.

4La présente publication des communications du colloque Répétition, Altération, Reformulation se répartit ainsi :

  • Un volume de la collection Linguistique et Sémiotique centré sur :

5- d'une part les opérations verbales, le fonctionnement en langue et en discours des phénomènes interrogés par le colloque avec trois sous-ensembles :

a] cadre général des phénomènes et typologies

b] opérations discursives particulières

c] rapport interlangues

6- d'autre part l'étude dans la perspective du colloque de discours spécifiques avec trois sous-ensembles

a] interactions verbales dialogales

b] vulgarisation scientifique

c] écritures de la reprise.

  • Un volume de Semen (N° 12 de la revue) centré sur l'analyse textuelle dans la perspective du colloque avec trois sous-ensembles :

a] discours-textes politiques et parodiques

b] textes romanesques et poétiques

c] altération et pluricodicité

Haut de page

Notes

1 Comité scientifique :
Jean-Michel ADAM (Université de Lausanne)
Marc ANGENOT (Université de Montréal)
Jacqueline AUTHIER-REVUZ (Université de Paris III)
Claude CONDÉ (Université de Franche-Comté)
Elisabeth GÜLICH (Université de Bielefeld)
Amr Helmy IBRAHIM (Université de Franche-Comté)
Marie-Françoise MORTUREUX (Université de Paris X)
Bhatt PARTH (Université de Toronto)
Jean PEYTARD (Université de Franche-Comté)
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Présentation », Semen [En ligne], 12 | 2000, mis en ligne le 04 mai 2007, consulté le 18 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/semen/1861

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Franche-Comté

Haut de page