Navigation – Plan du site

AccueilActes des colloques16Shakespeare illusionniste

Shakespeare illusionniste

Neil Forsyth
p. 115-130

Résumés

La tradition cinématographique issue de Milihs qui privilégie la magie, les trucages et les effets spéciaux ouvre des perspectives originales sur le traitement du surnaturel dans les adaptations de Shakespeare, en particulier dans les différentes versions de Macbeth. Polanski, Welles et Kurosawa ont des approches très différentes des sorcières : Polanski est confus (interprétation psychédélique du fantastique), Welles et Kurosawa font explicitement référence à la magie dans les scènes surnaturelles. La scène avec l’esprit de la forêt dans Le château de l’araignée de Kurosawa fait même peut-être référence, et hommage, à Milihs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Neil Forsyth, « Shakespeare illusionniste », Actes des congrès de la Société française Shakespeare, 16 | 1998, 115-130.

Référence électronique

Neil Forsyth, « Shakespeare illusionniste », Actes des congrès de la Société française Shakespeare [En ligne], 16 | 1998, mis en ligne le 01 novembre 2007, consulté le 27 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/shakespeare/246 ; DOI : https://doi.org/10.4000/shakespeare.246

Haut de page

Droits d’auteur

© SFS

Haut de page
  • Logo Société Française Shakespeare
  • Logo Shakespeare 450
  • Logo Shakespeare Anniversary
  • Logo La SFS sur Facebook
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search