Navigation – Plan du site

De la fée épique à la fée elfique : Oberon, de Huon de Bordeaux au Midsummer Night’s Dream

Claire Vial
p. 203-222

Résumé

Le texte source qui a inspiré Shakespeare pour le personnage d’Oberon dans Midsummer Night’s Dream est un roman picard, Huon de Bordeaux (1260-68). Le personnage d’Aubéron, roi de Féerie, s’y caractérise par sa bipolarité et son rapport au langage : nain bossu d’une beauté solaire, seigneur et enchanteur, fils de César et de Morgue, terrible et généreux, magicien très chrétien. Son pouvoir est fondé sur la toute-puissance démiurgique du verbe : qui répond à son salut lui demeure attaché pour toujours ; chaque souhait qu’il exprime se trouve réalisé. Huon de Bordeaux a été traduit par Berners (traducteur de Froissart) ; par ailleurs, on retrouve Obéron et Huon dans deux pièces de Robert Greene, sans parler du masque éponyme de Ben Jonson. Cette communication tente de cerner la création littéraire et dramatique opérée par Shakespeare pour façonner Obéron, tout en mobilisant l’éclairage de l’Aubéron « primitif » afin de mieux comprendre certains traits du roi fée de Midsummer Night’s Dream.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claire Vial, « De la fée épique à la fée elfique : Oberon, de Huon de Bordeaux au Midsummer Night’s Dream », Actes des congrès de la Société française Shakespeare, 19 | 2002, 203-222.

Référence électronique

Claire Vial, « De la fée épique à la fée elfique : Oberon, de Huon de Bordeaux au Midsummer Night’s Dream », Actes des congrès de la Société française Shakespeare [En ligne], 19 | 2002, mis en ligne le 01 novembre 2007, consulté le 18 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/shakespeare/941 ; DOI : 10.4000/shakespeare.941

Haut de page

Droits d’auteur

© SFS

Haut de page
  • Logo Société Française Shakespeare
  • Logo Shakespeare 450
  • Logo Shakespeare Anniversary
  • Logo La SFS sur Facebook
  • OpenEdition Journals