Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

Sillages critiques est une revue électronique à comité de lecture répertoriée au DOAJ et rattachée à l'Unité de recherche VALE : Voix Anglophones, Littérature et Esthétique (E.D. IV,  Faculté des Lettres, Sorbonne Université). Elle présente des travaux scientifiques consacrés aux littératures et arts visuels de langue anglaise. Elle publie d'une part des numéros thématiques issus des travaux de VALE, qui associent une réflexion théorique à un thème né des recherches conduites au sein de l'Unité, et d'autre part des numéros réunis par des directeurs de publication invités. Sillages critiques accepte aussi les soumissions pour sa section "Varia".

Dernier numéro en ligne
28 | 2020
Des accrocs sur la page

Lire / voir la déchirure dans la bande dessinée et le roman graphique de langue anglaise
Tearing up the page
Couverture Sillages Critiques n°28-2020
Informations sur cette image
Crédits : © Charles Burns 2018

Les travaux présentés dans ce numéro sont issus d'une journée d'étude intitulée « Des accrocs sur la page : lire/voir la déchirure dans la bande dessinée de langue anglaise », organisée par le Centre de Recherche Texte et Image de Sorbonne Université (axe de l'Unité de Recherche VALE). Cette rencontre, co-présentée par Françoise Sammarcelli et Côme Martin, se voulait une exploration des formes esthétiques et rhétoriques de la fracture et de la dissonance au sein d’un médium qui tient sa définition de la séquentialité. Il s’agissait d’analyser la déchirure sur les plans thématiques et formels, c’est-à-dire de s’interroger sur la façon dont la déchirure se donnait à lire/voir, de se demander si elle était nécessairement liée à l’indicible ou l’irreprésentable, et de s’attacher aux procédés qui soulignent la fragmentation de la page ou de la case, y créant des effets de suspense ou de désordre, enfin de réfléchir à leur effet sur le lecteur/spectateur.

En dépit des conventions de séquentialité propres à la bande dessinée, on observe la récurrence paradoxale des formes de fracture et d’interruption, de décomposition, non seulement dans les productions contemporaines mais aussi dans des œuvres plus anciennes. Comment la bande dessinée négocie-t-elle la place laissée à l’affect et à la déchirure intime ? Comment se fait-elle l’écho des traumatismes du monde contemporain ? À l’échelle du phénomène, au niveau du détail de ce qui se joue dans l’espace de la case, de la page, ou de la séquence, quelle est la relation qui se noue entre texte et image ? Si les effets de déchirure, métaleptiques ou non, sont souvent associés à divers niveaux de réflexivité graphique et textuelle, ils nous invitent à faire retour sur nos pratiques critiques et théoriques de lecture.
 

  • Logo Lettres Sorbonne Université
  • Logo SUP – Sorbonne Université Presses
  • Logo VALE – Voix anglophones, littérature et esthétique
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search